Le pharmacien Ian Lloyd a jeté un regard critique sur des études récentes portant sur deux des compléments alimentaires les plus connus: la vitamine D et le magnésium.

Voici le fruit de ses recherches. – Par Ian Lloyd

Mains tenant des vitamines Profession Santé logo  01/08/2022

J’aime les compléments alimentaires. Ils offrent aux patients un moyen d’améliorer leur santé avec un risque moindre d’effets indésirables.

Cependant, en tant que pharmaciens, nous devons être conscients des limites des produits offerts sur nos tablettes.

C’est pourquoi ce texte se concentrera sur des revues succinctes sur les compléments alimentaires et des interventions diététiques qui peuvent améliorer la santé de nos patients.

La vitamine D et la COVID-19

N’y a-t-il rien que la vitamine D ne puisse améliorer?

Eh bien, apparemment, la vitamine D n’est pas très utile pour réduire la morbidité associée aux infections par le SRAS-CoV-2.1

Dans cette étude, les travailleurs de la santé ont reçu de la vitamine D à forte dose ou à faible dose pour déterminer les résultats pour la santé d’éventuelles infections à la COVID-19.

La dose élevée a été administrée à raison de 50 000 UI/semaine pendant deux semaines, puis de 5000 UI/jour, tandis que la dose « faible » a été administrée à 2000 UI/jour. Le traitement a duré trois mois.

Aucune différence n’a été remarquée dans les deux groupes dans la morbidité liée à la COVID-19.

Cependant, le groupe à forte dose n’a présenté que des COVID asymptomatiques dans 10 cas (26%); tandis que le groupe à faible dose a compté deux fois plus de cas de COVID, avec des caractéristiques cliniques légères chez la moitié d’entre eux.

Bien que ce ne soit peut-être pas une nouvelle passionnante, j’ai trouvé quelques éléments intéressants dans cette étude.

Les doses élevées n’ont été associées à aucun effet indésirable rapporté; la calcémie était dans les limites de la normale dans les deux groupes.

Une carence en vitamines a été notée chez 60% des sujets et seulement 10% des sujets avaient des taux normaux de vitamine D.

De plus, des taux normaux de vitamine D (30 ng/mL ou plus2) ont été atteints chez seulement 53% des sujets du groupe recevant la dose élevée de vitamine D…

Pour lire la suite 🡺 Vitamine D et magnésium: sont-ils des compléments miracles? | Profession Santé (professionsante.ca)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com