Actualités  –  publiée le 10/05/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle

Ce découpleur mitochondrial, BAM15, apporte les premières preuves de son efficacité à favoriser un vieillissement en bonne santé, des bénéfices qui restent cependant à confirmer par de futurs essais cliniques- chez l’Homme (Visuel Adobe Stock 190162281).

Ce composé chimique développé par des biologistes et des pharmacologues du Pennington Biomedical Research Center (PB, Louisiane) favorise un vieillissement sain : BAM15 cible les mitochondries, ces petites centrales énergétiques des cellules et permet ainsi une perte de graisse et de poids, une prise de masse musculaire et une augmentation de la force, ainsi qu’une réduction de l’inflammation liée à l’âge. Cette étude préclinique, publiée dans le Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle, apporte ainsi les premières preuves de concept de son efficacité à favoriser un vieillissement en bonne santé, des bénéfices qui restent cependant à confirmer par de futurs essais cliniques- chez l’Homme. Au-delà du composé, l’étude ouvre la voie des « découpleurs mitochondriaux ».

Ici, BAM15 aide des souris âgées et obèses à prendre du muscle, de la force et de l’énergie tout en perdant de la graisse… BAM15 favorise le découplage mitochondrial et impose ainsi aux mitochondries, les centrales électriques de la cellule, de bruler plus d’énergie. En conséquence, seules les mitochondries en bonne santé survivent et les cellules « rajeunissent ».

Un découpleur mitochondrial qui réduit l’obésité sarcopénique

Âge, obésité, et perte musculaire : si la perte musculaire n’est généralement pas un problème chez les jeunes adultes obèses, avec l’avancée en âge, l’obésité « sarcopénique » accélère et aggrave la perte musculaire. Les personnes âgées atteintes d’obésité deviennent moins actives et encourent un risque accru de chutes, d’accident vasculaire cérébral (AVC), de maladie cardiaque, de réduction de la qualité de vie, voire de décès prématuré, rappelle l’auteur principal, le Dr Christopher Axelrod, chercheur en médecine moléculaire au Pennington Biomedical Research Center.

Lutter contre l’installation de l’obésité sarcopénique : afin de lutter contre la faiblesse musculaire et la fragilité caractéristiques de l’obésité sarcopénique, l’équipe a développé ce composé, BAM15, qu’elle a testé chez des souris âgées – soit d’un âge équivalent à 60 à 65 ans chez l’Homme. Ces souris, obèses, étaient nourries avec un régime riche en graisses. Cependant, l’ingestion du supplément BAM15 leur permet de devenir plus actives, de gagner en force et de perdre rapidement du poids. Précisément, BAM15 permet d’améliorer de nombreux déterminants clés de la santé et du vieillissement, notamment :

  • éliminer les mitochondries endommagées,
  • conserver et maintenir des mitochondries plus saines,
  • réduire l’inflammation liée à l’âge, liée à la perte musculaire.

Perdre du poids sans perdre de muscle : « Généralement la perte de poids s’accompagne d’une perte musculaire, mais ici, avec le complément BAM15, les souris gagnent de 8 % en masse musculaire, de 40 % en force alors qu’elles perdent plus de 20 % de leur masse grasse ». BAM15 agit en rendant les mitochondries moins efficaces, les mitochondries doivent donc brûler plus d’énergie !

Des implications importantes en termes de qualité de vie des personnes âgées : en regard de la prévalence croissante de l’obésité, notamment chez les groupes plus âgés, ce développement promet de pouvoir, « un jour », prévenir, retarder ou inverser les causes et les conséquences de l’obésité sarcopénique et de permettre à ces personnes de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Ces données soulignent soulignent ainsi les promesses des « découpleurs mitochondriaux » qui pourraient jouer, dans un avenir proche, un rôle important dans l’amélioration de la durée de vie en bonne santé. 

Source : Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle 19 March 2022 DOI : 10.1002/jcsm.12982 Mitochondrial uncoupling attenuates sarcopenic obesity by enhancing skeletal muscle mitophagy and quality control et Pennington Biomedical Research Center (PB) 19 March, 2022 Mitochondrial uncoupling attenuates sarcopenic obesity by enhancing skeletal muscle mitophagy and quality control

Plus sur la Cachexiela Sarcopénie