Accueil Course au large  Transat Jacques Vabre

En pleine Transat Jacques Vabre, le trimaran volant Actual de Yves Le Blevec et Anthony Marchand double un voilier de croisière, en le frôlant avec maîtrise.

Les deux skippers professionnels ont salué les plaisanciers de (très) près et échangé avec eux par radio.

Un moment rare et sympa qui montre une différence de vitesse très impressionnante entre le bateau de course et le bateau de plaisance.

Une image contenant ciel, extérieur, eau, transport

Description générée automatiquement Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

Coucou ! | YVES LE BLEVEC – ACTUAL

Bruno MÉNARD.Publié le 10/11/2021 à 09h10

Sympa et impressionnante cette vidéo tournée mardi par Yves Le Blevec, skipper du trimaran géant Actual au large de l’Espagne !

On y voit le grand bateau de course fondre sur un voilier de plaisance, avec un différentiel de vitesse très impressionnant.

Avec une belle maîtrise, Actual vient jusqu’à frôler le voilier de croisière en route tranquillement pour une escale à Madère.

« Ils ont de la chance » sourit Anthony Marchand, le coskipper d’Yves Le Blevec en allant saluer de la main les plaisanciers.

Ceux-ci lui rendent son salut en pleine mer, probablement très impressionnés par la vitesse et la démesure du trimaran de plus de 30 mètres. Un joli moment.

LA VIDÉO ICI :

www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01164585/src/qxuuqxz/zone/1/showtitle/1/

Une image contenant aéronef, avion

Description générée automatiquement

Actuellement en troisième position de la Transat Jacques Vabre juste derrière Edmond de Rothschild (Gitana 17) de Franck Cammas et Charles Caudrelier et Sodebo de Thomas Coville et Thomas Rouxel, le trimaran Actual réalise un superbe début de course.

Hier déjà, Yves Le Blevec et Anthony Marchand s’étaient filmés dans une pointe de vitesse à… 40 nœuds !

Les trimarans ultim mènent logiquement la flotte de la Transat Jacques Vabre.

Ils naviguent ce mercredi 10 novembre à 25 nœuds au large de Lisbonne, mais s’attendent à devoir négocier une zone de vents faibles, après être allés très vite le long des côtes du Portugal.

VOIR AUSSI

VIDÉO. Transat Jacques Vabre. Actual Ultim 3 à 40 nœuds en approche du cap Finisterre

(Crédit Vidéo : Yves Le Blevec – Actual)

TRANSAT JACQUES VABRE ACTUAL YVES LE BLEVEC GRANDE CROISIÈRE CROISIÈRE

CULTURE VOILE ESPAGNE MADÈRE