Accueil Bateau  60 pieds  IMOCA

À l’occasion d’une navigation à bord de l’IMOCA Apivia, Charlie Dalin, deuxième du Vendée Globe, nous explique les subtilités à connaître pour barrer ces monocoques à foils capables de filer à 30 nœuds.

Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

Charlie Dalin prendra le départ de la Transat Jacques Vabre le 7 novembre prochain avec Paul Meilhat comme co-skipper. | VINCENT CURUTCHET/ALEA

Laurène COROLLER. Modifié le 29/06/2021 à 20h20

Les entraînements ont repris pour Charlie Dalin à bord d’Apivia.

Après une deuxième place sur le Vendée Globe, le skipper havrais est désormais tourné vers l’avenir, à commencer par la Transat Jacques Vabre qu’il courra en duo avec Paul Meilhat.

Objectif : décrocher une seconde victoire consécutive sur l’épreuve dont il est tenant du titre, puisqu’il avait gagné la dernière édition de l’épreuve en 2019, avec Yann Eliès.

VOIR AUSSI :

ENTRETIEN. Charlie Dalin teste des foils et rêve de tout gagner : Jacques Vabre, Rhum, Vendée Globe

Jean-Luc Nélias, team manager d’Apivia : « la mission est que Charlie Dalin gagne le Vendée Globe »

Place aux entraînements et aux navigations donc. L’occasion pour nous d’embarquer à bord et de demander à Charlie quelques conseils pour barrer ces machines incroyables équipées de foils que sont les IMOCA nouvelle génération.

LA VIDÉO ICI :

www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01164585/src/qq588mz/zone/1/showtitle/1/

IMOCA CHARLIE DALIN APIVIA FOILER