Verra-t-on du kitesurf aux J.O?
La FFVoile se félicite des choix de l´ISAF…
 
Séries Olympiques / mardi 10 mai 2011
 

Lors de l’Assemblée de l’ISAF ce week-end à St Petersbourg, le conseil de la Fédération a pris des décisions importantes en vue des JO de Rio (2016) avec notamment la disparition de deux séries olympiques – les quillards féminin et masculin – l’arrivée d’un skiff féminin et le retour du catamaran. Quant à la glisse, le kitesurf pourrait éventuellement supplanter la planche à voile. En effet, à l’issue de la réunion ces deux pratiques sont en concurrence. A moins que le CIO, sur demande de l’ISAF, ne décide finalement d’ajouter le « Kite » aux 10 supports olympiques.

Jean-Pierre Champion, Président de la FFVoile revient sur ces modifications : « Ce sont de bons choix. Surtout si la planche à voile est finalement conservée l’an prochain. La France est en effet favorable au maintien du Windsurf chez les hommes et chez les femmes. Il y a quelques années, nous avions soutenu l’adoption d’un quillard en double avec spi, à la jauge plus maîtrisée et plus moderne. Cela n’a pas été retenu, certains le regrettent aujourd’hui mais c’est fait. Cette suppression du quillard féminin entraîne le retrait du match race. Mais là aussi, le match race paye la conséquence d’un mauvais système. Au lieu de le pratiquer, comme c’est le cas dans le World Match Racing Tour, avec des bateaux différents fournis par l’organisateur, on a imposé un support qui rend la pratique très coûteuse puisque les organisateurs doivent se procurer des Eliott (d’où un surcoût d’inscription d’environ 2500 à 3000 euros pour une épreuve de la Coupe du Monde). Du coup, on constate un nombre de nations engagées limité. A l’inverse, l’arrivée pour les femmes d’un support aussi spectaculaire et vivant que le skiff est une bonne nouvelle ainsi que le retour du multicoque ».