Accueil Sport  Voile

Le skipper britannique Alex Thomson vient d’annoncer qu’il ne sera pas au départ du Vendée Globe 2024.

Il met sa carrière de skipper entre parenthèses, mais va désormais se consacrer à un rôle de manager d’un nouveau skipper.

Sans Hugo Boss, mais avec un nouveau sponsor potentiel et un nouveau bateau qu’il voudrait construire sur des plans VPLP.

Alex Thomson possède Hugo Boss comme sponsor depuis 2003. | ATR

Ouest-France Jacques GUYADER. Modifié le 25/10/2021 à 14h25

Alex Thomson a donc décidé de ne pas participer à son 6e Vendée Globe.

Pour des raisons personnelles, car je souhaite désormais me consacrer à ma famille​, a-t-il expliqué d’entrée.

Déjà des doutes en décembre dernier

Lors d’un point presse qui s’est tenu à Paris dans un grand hôtel près de l’Opéra, le skipper britannique est apparu assez ému au moment d’annoncer cette nouvelle.

Pour autant, Alex Thomson ne va pas disparaître du circuit Imoca. Je vais me mettre dans la peau d’un manager, pour aider un skipper à participer au Vendée Globe 2024​, a-t-il annoncé.

Si l’aventure avec Hugo Boss se termine, celui va désormais vivre en famille à Jersey assure qu’il est déjà en contact avec de potentiels sponsors pour se lancer dans l’aventure.

Il projette de construire un nouveau bateau chez Carrington, en Angleterre et ferait le choix de plans VPLP.

Une image contenant extérieur, sport

Description générée automatiquement

Alex Thomson lors du départ du Vendée Globe 2020-2021. | THOMAS BREGARDIS / OUEST-FRANCE

Le Britannique, qui courrait après une victoire dans le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, s’est hissé à deux reprises sur le podium (3e en 2012-2013 et 2e en 2016-2017), mais a été contraint à trois abandons dans les trois autres participations.

L’échec de 2020, où il avait été contraint à l’abandon avant même d’entrer dans l’Océan Indien, a été difficile à digérer.

Depuis son retour en convoyage à Gosport, où il est basé, courant décembre 2020, le skipper s’est fait discret.

Sa dernière sortie médiatique peu avant Noël dernier, lors d’une visio conférence, laissait clairement transparaître ses doutes.

Et pour dans quatre ans, le prochain Vendée Globe ? Je ne sais pas actuellement.

Ce n’est pas vraiment ma priorité actuellement. J’essaie encore de digérer ce que je viens de vivre.

Ça va me demander encore du temps, même s’il y a beaucoup de positif à retenir.

Hugo Boss 3 vendu

Depuis son abandon, Alex Thomson, qui ne participera pas à la Transat Jacques Vabre le 7 novembre, n’a disputé que la Rolex Fastnet. Une course de trois jours bouclés en 10e position.

Une image contenant eau, extérieur, embarcation, transport

Description générée automatiquement

Hugo Boss, le plan VPLP construit en 2019, a été vendu. | OUEST-FRANCE

Rapidement mis en vente, Hugo Boss 3, son plan VPLP high-tech, a donc bouclé à cette occasion sa première et dernière course.

Il a trouvé preneur début octobre, ce qui a permis de solder l’emprunt qui avait permis de financer son achat.

Il devrait être livré à son nouveau skipper, dont l’identité n’a pas encore été révélée, dans les prochaines semaines.

Voile Vendée Globe Vendée Sport Les Sables-d’Olonne Actualité en continu Imoca

Alex Thomson