Accueil Course au large  record

Les membres du team SP80 de École Polytechnique Fédérale de Lausanne passent à la vitesse supérieure en confiant au chantier naval italien Persico la construction du prototype SP80.

Avec cet engin à voile futuriste, ils comptent franchir la barre des 80 nœuds au printemps, dans le Sud de la France.

Objectif : battre le record du monde de vitesse à la voile détenu par l’Australien Paul Larsen qui avait atteint 65,45 nœuds le 24 novembre 20122 à bord de Vestas Sailrocket 2.

Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

Sur des simulations d’ordinateur, le SP80 coche déjà toutes les cases pour battre le record. | DR / PROJECT RICHARD MIILLE – SP80

Voiles et Voiliers. Modifié le 03/01/2022 à 19h05

Les membres du team SP80 / EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne) s’attaquent à la construction du voilier du record après avoir validé ses solutions techniques sur le lac Léman grâce à son prototype.

L’entreprise suisse a confié la réalisation au chantier italien Persico Marine qui va appliquer une approche de construction différente de ce qui est fait habituellement dans l’industrie maritime : l’utilisation de kits de carbone TPT®.

Le monde de la Formule 1 et du spatial

Plus léger tout en étant plus résistant, ce type de carbone permet de repousser les limites du bateau.

Cette approche étant très spécifique, SP80 a capitalisé sur l’expérience acquise par ses partenaires North Thin Ply Technology et l’EPFL dans le cadre de projets high-tech comme Solar Impulse, les catamarans Class C ou encore dans le monde de la Formule 1 et du spatial.

Une image contenant texte, intérieur, plancher

Description générée automatiquement

La construction du SP 80 a débuté chez Persico Marine. | SP80

Le chantier Persico, incontournable dans le monde de la voile, possède un savoir-faire et une technique dont la renommée n’est plus à faire : Vendée Globe, America’s cup, Volvo Ocean Race… les navigateurs sont nombreux à faire confiance à l’entreprise italienne qui met la performance au cœur de ses réalisations.

CI DESSOUS, PRÉSENTATION EN VIDÉO DU PROJET SP 80 :

https://www.youtube.com/watch?v=s-AR14wrbEU&ab_channel=EPFL

Crédit vidéo : Sébastien JAFFAUX / EPFL

« La conquête du record du monde de vitesse à la voile est un défi fascinant, car cela nous permet de repousser les limites de la technologie avec des projets différents de ce que nous faisons habituellement » annonce Mark Somerville, directeur général de Persico Marine.

« Nous sommes heureux de participer à la recherche et au développement d’un concept aussi performant qu’ambitieux, et nous sommes impatients de voir le bateau à l’eau pour battre le record de vitesse ».

Pulvériser l’actuel record du monde de vitesse à la voile

SP80 développe un voilier au design unique : 7 mètres de long pour 6 mètres de large, et tracté par une aile de kitesurf de plus de 20 mètres d’envergure.

Ce bateau, qui prend des airs de Formule 1, pourra atteindre les 80 nœuds (150 km/h) sur l’eau et pulvériser l’actuel record du monde de vitesse à la voile.

Une image contenant homme, personne

Description générée automatiquement

Ce bateau hybride conçu pour tenter de battre le record du monde de vitesse sera mis à l’eau au printemps 2022. | SP80

« Avec Persico Marine, nous avons les mêmes exigences en termes de performance et de qualité.

Nous sommes en contact permanent avec l’équipe et aucun détail n’est laissé au hasard » confie Mayeul van den Broek, cofondateur de SP80.

« Nous sommes ainsi certains que le bateau sera conforme à nos attentes et que sa structure sera capable d’encaisser les charges pour lesquelles nous l’avons conçu.

Après trois années intenses de travail à optimiser notre concept, c’est une immense fierté pour toute l’équipe de le voir enfin prendre forme chez Persico Marine.

La mise à l’eau va arriver très vite et nous avons déjà le regard tourné vers les premières navigations » conclut-t-il

(source service presse).

RECORD FOILER PERSICO