Accueil Sport  Voile  Transat Jacques-Vabre

Ce mardi à 2 h 54’14’’ (heure métropolitaine), Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) ont été les premiers skippers à franchir la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre, au large de Fort-de-France, après 15 jours 13 heures et 27 minutes et 14 secondes de course.

Ils ont ainsi remporté la palme en Ocean Fifty, et les honneurs de la ligne ! Mais qui sont-ils ?

Une image contenant personne, homme, sport, bras

Description générée automatiquement

Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) ont remporté la Transat Jacques Vabre 2021 en Ocean Fifty. | THOMAS BRÉGARDIS / OUEST-France

Ouest-France Valentin PINEAU. Publié le 23/11/2021 à 04h00

Pour la première fois depuis 2005, un Ocean Fifty a franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre en premier. En effet, ce mardi à 2 h 54’14’’ (heure métropolitaine), Primonial a remporté la palme dans sa classe, et les honneurs de la ligne.

Qui sont ses skippers : Sébastien Rogues et Matthieu Souben ?

Sébastien Rogues, un marin inclassable

Armateur de Primonial depuis 2019, Sébastien Rogues, 35 ans, est un marin atypique. Natif de Paris, il a grandi dans le Pays basque où il s’est essayé à la voile au sein du Yacht Club Basque.

Passé par le 420 et le Laser, il a découvert la course au large en 2007, après l’acquisition d’un Pogo 2.

Dès 2008, il a commencé à se faire un nom sur le circuit Mini.

Sa deuxième place sur la Pornichet Select le marquera à vie.

En effet, après avoir franchi la ligne d’arrivée en pleine nuit, il est passé par-dessus bord et est resté une heure et demie dans une eau à 12 degrés avant d’être secouru.

Pas de quoi refroidir cependant celui qui est désormais installé à La Baule en Loire-Atlantique. Il a continué de performer en Mini avant de passer en Class40 en 2013. Sponsorisé par GDF SUEZ, il s’est alors fait construire un Mach40 dernière génération (plan Manuard). Et il n’a encore pas tardé à briller, remportant la Transat Jacques Vabre la même année, avec Fabien Delahaye.

Pendant deux ans, il a tout gagné sur le circuit. Avant de connaître une grande déception sur la Route du Rhum 2014, qu’il ne terminera pas, victime d’une avarie.

En 2015, il a décidé de s’attaquer aux multicoques. En GS32 (catamaran à foils) puis en Flying Phantom.

En 2019, il a racheté le Multi50 Réauté Chocolat d’Armel Tripon. Dessiné par Guillaume Verdier et construit par le chantier JPS Production, le bateau a remporté la Route du Rhum 2018. Il l’a rebaptisé Primonial.

LIRE AUSSI. Sébastien Rogues et Matthieu Souben premiers à Fort-de-France !

Il a terminé 3e (sur 3) de la Transat Jacques Vabre 2019. Ce mardi, avec le même bateau, il vient de décrocher sa première grande victoire en Ocean Fifty.

Matthieu Souben, un skipper expérimenté en multicoque

Fils de Daniel Souben, triple vainqueur du Tour de France à la voile et coach réputé, Matthieu, 39 ans, a de qui tenir.

Le Vannetais qui, dans le civil, dessine des voiles dans la voilerie All Purpose de Carnac, a été membre de l’équipe de France de Tornado de 2002 à 2007, avec laquelle il a participé à une régate olympique.

Ingénieur de formation, le Vannetais est un marin expérimenté en multicoque, notamment en Diam 24. Mais il ne dispose pas d’un grand palmarès malgré quatre Tours de France à la voile (6e en 2015, 11e en 2016, 7e en 2017, 8e en 2018).

LIRE AUSSI. « C’était l’apocalypse » : Thomas Rouxel raconte une nuit dantesque

Dans le milieu, il est pourtant réputé pour être un très bon régleur. Avec cette première grande victoire sur la Transat Jacques Vabre 2021, sa valeur pourrait être reconnue par le grand public.

Transat Jacques-Vabre Ocean Fifty Matthieu Souben Vannes Sport Le Havre La Baule