Source: Course Au Large

                     

© Gilles Martin-Raget/Sodebo

Un jour et une heure pour avaler la Méditerranée en solitaire

Record de la Méditerranée / jeudi 13 septembre 2012

Engagé sans le record de la Méditerranée en solitaire, Thomas Coville et son trimaran Sodebo sont arrivés. La ligne d’arrivée située dans le travers du Phare de Carthage a été coupée à 16h25’12” (heure française) ce jeudi 13 septembre, après 1 journée, 1 heure, 36 minutes et 36 secondes de traversée depuis Marseille. Vitesse moyenne : 17,62 noeuds.

Ce chrono de Thomas Coville devient ainsi le premier temps de référence du record de la Méditerranée en solitaire et en multicoque.

‘’Je comprends pourquoi nous sommes très peu à avoir tenté ce record car c’est très engagé dans du mistral fort, on atteint rapidement la limite, c’est un parcours très engagé, ’’ confiait le skipper quelques minutes avant la ligne d’arrivée, alors que son bateau entrait à plus de 20 nœuds dans la baie de Tunis.

Vingt-cinq heures pour rallier les deux bords de la Méditerranée c’est un peu plus que ce que le Trinitain aurait aimé réaliser, mais il a levé le pied cette nuit après que son safran ait percuté quelque chose qu’il n’a pas pu identifier. Pour autant, la Grande Bleue a permis au skipper de Sodebo de mener son trimaran dans des conditions météo musclées et de se remettre, comme il le souhaitait, le pied à l’étrier dans l’exercice du solo sur son bateau.

Après les 14 heures de Pascal Bidégorry et ses douze hommes d’équipage à bord du maxi trimaran Banque Populaire V et les 45 heures de Kito de Pavant en solitaire à bord du monocoque Imoca Groupe Bel, la performance de Thomas à la barre de Sodebo ouvre une nouvelle voie sur ce parcours pour les chasseurs de records en multicoque en solitaire.

© Gilles Martin-Raget/Sodebo