L’Institut de santé publique du Québec affirme que le nombre de jeunes filles de 15 à 19 ans qui sont arrivées aux urgences des hôpitaux après avoir tenté de se suicider a augmenté de 23% entre 2020 et 2021.

Par La Presse canadienne

une adolescente qui souffre de dépression en parle avec sa médecin Profession Santé logo  31/01/2022

L’Institut national de santé publique du Québec indique dans un rapport publié lundi qu’il y a également eu une augmentation du nombre de filles de 10 à 14 ans qui ont utilisé les services hospitaliers après une tentative de suicide ou en raison d’idées suicidaires.

Pascale Lévesque, épidémiologiste à l’institut et l’une des co-auteurs du rapport, affirme qu’il est possible que les adolescentes soient plus susceptibles que les autres d’être emmenées à l’hôpital par des membres de leur famille pour des comportements suicidaires.

Elle dit que même si les adolescentes sont plus susceptibles d’être hospitalisées pour des comportements suicidaires, elles ont l’un des taux de suicide les plus bas de la province.

L’institut indique que le nombre total de suicides au Québec a légèrement diminué en 2020, par rapport à l’année précédente.

Cependant, ces données restent préliminaires, car tous les suicides présumés doivent faire l’objet d’une enquête par un coroner et certaines enquêtes sont toujours en cours.

Mme Lévesque dit que le taux de suicide au Québec a atteint un sommet en 1999 et semble avoir maintenant plafonné après avoir diminué pendant près de 20 ans.

Le bureau du coroner affirme qu’il y a eu au moins 1016 suicides au Québec en 2020. Les hommes étaient trois fois plus susceptibles de se suicider que les femmes, et les hommes âgés de 50 à 64 ans avaient le taux de suicide le plus élevé.

Des experts demandent un outil normalisé pour évaluer la dépression chez les enfants

Des experts disent que nous n’avons pas les outils pour évaluer correctement le bilan de la pandémie sur la santé mentale des enfants.

une filette souffre de dépression

Le nombre de suicides serait en légère baisse en 2020

Le nombre de suicides au Québec en 2020 sera dévoilé lundi prochain par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Homme dépressif