Une image contenant personne, ciel, joueur, extérieur

Description générée automatiquement Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement Publié le 15/12/2022

L’obésité est une maladie chronique qui entraîne des morbidités et une mortalité plus importantes que celles observées dans la population non obèse ; elle représente un problème majeur de santé publique.

Les modifications des modes de vie (prise en charge nutritionnelle de l’obésité, activité physique, éducation thérapeutique, prise en charge des problématiques psychiques et comportementales) ne permettent souvent qu’une perte de poids limitée et difficile à maintenir.

Aussi les thérapeutiques médicamenteuses pour le traitement de l’obésité peuvent constituer un complément potentiel très utile.
Cinq médicaments sont approuvés par la FDA (Food Drug Administration USA) : le semaglutide (sous-cutané hebdomadaire), le liraglutide (sous-cutané quotidien), la phentermine-topiramate (oral), l’orlistat (oral) et le naltrexone-bupropion (oral).

La position de la HAS

Elle a été précisée récemment (Recommandations de bonnes pratiques – Mis en ligne le 23 juin 2022) [1].

« En cas d’échec de la prise en charge nutritionnelle bien conduite (< 5 % de perte de poids à six mois)……….,on pourra débuter un traitement par analogue du GLP1 ayant l’AMM dans l’indication de l’obésité chez les patients en situation d’obésité relevant des niveaux de recours 2 et 3.

Il pourra être prescrit d’emblée chez les patients dont l’obésité compromet leur autonomie ou entraîne une altération sévère de la fonction d’un organe, et pour lesquels les changements du mode de vie sont limités ».
Une ATU de cohorte a été attribuée à sémaglutide (Wegovy®) le 29/06/2021.

Par ailleurs, une autorisation d’accès précoce a été octroyée, pour le traitement de l’obésité génétique à setmélanotide (Imcivree®) le 19/01/2022.

Dans le cas particulier du liraglutide, les patients doivent être réévalués à 12 semaines à la dose de 3 mg par jour.

Si ceux-ci n’ont pas perdu au moins 5 % de leur poids, le liraglutide doit être arrêté.

Analogue du glucagon-like peptide-1, le sémaglutide est un médicament approuvé pour le traitement du diabète et pour la réduction des risques cardiovasculaires chez le diabétique sur la base des résultats du programme d’essais cliniques STEP (Semaglutide Treatment Effect in People with Obesity[2].
En juin 2021, la FDA (Food Drug Administration USA) a approuvé le semaglutide (Wegovy®) pour la gestion du poids chronique lorsqu’il est utilisé en association avec un régime alimentaire sain et de l’exercice.

Pour lire la suite 🡺 JIM.fr – Sémaglutide et obésité, l’effet dure deux ans (au moins)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com