Bateaux.com Regate.com

Départ de l'édition 2019 de la Fastnet

Départ de l’édition 2019 de la Fastnet © ROLEX/Kurt Arrigo

Avec un peu plus de 450 bateaux participants, la Rolex Fastnet 2021 s’annonce comme la plus grande course à la voile jamais organisée par nos voisins du RORC britannique.

L’arrivée en France, à Cherbourg, pourrait bien rebattre les cartes d’une courte à forte domination française.

Olivier TourchonOlivier Tourchon –  Publié le 20-05-2021

Le Royal Ocean Racing Club est l’organisateur de la mythique Fastnet.

Le club britannique annonce pour cette 49e édition, pas moins de 450 bateaux inscrits pour prendre le départ, le 8 août 2021 dans le Solent, sur la côte sud de l’Angleterre.

Si les traditions de date et de port de départ sont maintenues, c’est pour la première fois à Cherbourg (France) que les concurrents franchiront la ligne d’arrivée après avoir viré le Rocher du Fastnet dans le sud-ouest de l’Irlande.

Le mythique rocher du FastnetLe mythique rocher du Fastnet

Annulée pour cause de crise sanitaire en 2020, l’édition 2021 de la mythique course en Manche est attendue de tous les compétiteurs comme un véritable retour à la régate.

Un itinéraire rallongé

C’est dans les bassins de Port Chantereyne, à Cherbourg, que les 450 bateaux se présenteront, pour les premiers moins de 2 jours après le départ d’une course plus longue qu’à l’accoutumée puisque son itinéraire traditionnel de 608 milles nautiques passe à 695 milles.

Pas assez pour remettre en cause la domination française de l’épreuve. En 2019, ce sont pas moins de 9 des 10 classes de bateaux engagés qui ont été remportées par des bateaux arborant le drapeau tricolore.

Itinéraire de l'édition 2021 de la FastnetItinéraire de l’édition 2021 de la Fastnet

Ce changement de port de destination permettra à tous les bateaux, Ultim compris, de regagner les pontons, ce qui n’était pas toujours possible avec une arrivée à Plymouth.

C’est ce que nous explique le skipper Yves le Blevec (vainqueur en 2015 à bord de Bretagne Telecom) : “Avant, c’était très difficile pour les concurrents de franchir la ligne et de s’entendre dire qu’ils ne pouvaient pas entrer dans le port.

A Cherbourg, ce sera plus simple.

Une course ouverte à tous

La Fastnet est dans la grande tradition des régates britanniques.

Elle est à la fois familiale et sportive, accordant la possibilité aux amateurs des clubs locaux de se frotter aux maxi multicoques.

C’est de cette émulsion que naît la légende de cette compétition qui propose de superbes départs dans les eaux du sud de l’Angleterre.

De grands noms de la classe IRC à l’affiche

Cette édition 2021 représente aussi l’occasion du retour de noms éminents de la course en jauge IRC.

Ainsi, le vainqueur de l’édition 2017 Didier Gaudoux sur son JND 39 Lann Ael 2, Nicolas Loday et Jean-Claude Nicoleau, vainqueurs IRC One 2009 et 2011 ou encore Gery Trentesaux sont attendus à Cowes pour prendre part à cette édition 2021.

Le Maxi Edmond De Rotschild (Photo : Eloi Stichelbaut/polaRYSE/Gitana SA)Le Maxi Edmond De Rotschild (Photo : Eloi Stichelbaut/polaRYSE/Gitana SA)

En 2019, le Maxi Edmond de Rothschild en 1 jour 4 heures 2 minutes et 26 secondes a battu le record de l’épreuve.

Mais avec ce parcours rallongé, l’année 2021 marquera le début d’un nouveau temps de référence.

Rendez-vous le 8 août pour voir la flottille de 450 concurrents prendre la mer et participer à la Fastnet !

Cherbourg-Octeville  – Rolex Fastnet Race  – RORC