Actualités  –  publiée le 9/06/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Journal of Science and Medicine in Sport

Les études s’enchaînent pour alerter sur les effets rapides et parfois spectaculaires de la sédentarité sur la santé cardiométabolique (Visuel Adobe Stock 272152994) Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Les études s’enchaînent pour alerter sur les effets rapides et parfois spectaculaires de la sédentarité sur la santé cardio-métabolique et pour inciter le public à augmenter sa pratique de l’exercice, même à intensité modérée.

Cette recherche d’une équipe de l’Université de Turku (Finlande) confirme qu’une réduction du temps de sédentarité quotidien peut avoir un effet positif sur ces facteurs de risque en moins de 3 mois.

1 seule heure de moins passée en position assise chaque jour contribue à prévenir significativement ces maladies.

Ces maladies qui « menacent » associées une sédentarité excessive, sont prioritairement le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Leur développement apparaît favorisé à la fois par l’effet sédentarité vs activité et par le surpoids causé par cette inactivité physique.

Enfin, ajoutent les chercheurs, les personnes sédentaires ont un risque plus élevé d’alimentation riche et déséquilibrée, ce contribue aussi au risque de troubles métaboliques.

Petites résolutions et grands effets

Cette étude d’intervention menée au Turku Center évalue les avantages pour la santé obtenus par la réduction de temps de sédentarité quotidien sur une période d’intervention de 3 mois, chez des participants sédentaires et physiquement inactifs, en âge de travailler, et présentant un risque accru de diabète de type 2 et de maladie cardiovasculaire.

Les chercheurs ont comparé 2 groupes : …

Pour lire la suite 🡺 RISQUE CARDIOMÉTABOLIQUE : 1 heure d’activité fait une grande différence | santé log (santelog.com)

Ou écrivez-moi 🡺 contact@gacougnolle.com