Actualités  –  publiée le 19/12/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Gastroenterology

Affamer la tumeur est une stratégie « classique » pour lutter contre le cancer (Visuel Adobe Stock 274813027) Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Affamer la tumeur est une stratégie « classique » pour lutter contre le cancer.

Récemment, une équipe du Sanford Burnham Prebys Cancer Center (La Jolla) montrait qu’il était possible de freiner la croissance du mélanome en bloquant l’absorption de la glutamine par les cellules cancéreuses.

Cette équipe de l’Université du Michigan suggère qu’un changement alimentaire plus global et plus simple à mettre en œuvre pourrait contribuer à affamer les cellules cancéreuses, renforcer l’efficacité du traitement anticancéreux et permettre de surmonter la résistance de la tumeur au traitement.

Il s’agit « tout simplement » d’un régime pauvre en protéines et ce type de régime semble efficace à améliorer le traitement standard, ici du cancer colorectal. 

L’équipe du Rogel Cancer Center de l’Université du Michigan rappelle que les cellules cancéreuses ont besoin de certains nutriments pour survivre et se développer.

L’une des molécules les plus importantes de détection de ces nutriments dans la cellule est mTORC1.

Souvent appelé régulateur principal de la croissance cellulaire, mTORC1 permet aux cellules de détecter les nutriments indispensables pour leur croissance et leur prolifération.

Et lorsque les nutriments sont limités, les cellules réduisent leur processus de détection des nutriments et désactivent mTORC1.

mTORC1 est connu pour être hyperactif dans le cancer du côlon – comme si les tumeurs du côlon détournaient ce mécanisme de détection des nutriments à leur profit.

« Dans le cancer du côlon, lorsque vous diminuez les nutriments disponibles dans les tumeurs, les cellules ne savent pas quoi faire.

Sans les nutriments nécessaires pour se développer, elles passent « par une sorte de crise », qui conduit à une mort massive des cellules », commente l’auteur principal le Dr Yatrik M. Shah, professeur de physiologie à la Michigan Medicine.

Pour lire la suite 🡺  RÉGIME ALIMENTAIRE vs CANCER : Un régime hypoprotéiné pour affamer la tumeur ? | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com