Revue de presse Mediscoop du 14-09-2021

Prévention des chutes chez les personnes âgées Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Par le Dr Sophie Florence (Paris) [Déclaration de liens d’intérêts] – Date de publication : 14 septembre 2021

Dans un contexte de vieillissement de la population, la prévention des chutes et la préservation de l’autonomie dans les activités quotidiennes constituent des enjeux majeurs de santé publique.

Sollicitée par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, cette expertise collective fait le point des connaissances actuelles sur les conditions d’efficacité de l’activité physique dans la prévention des chutes.

Le groupe d’experts propose des pistes d’action qui devraient mobiliser non seulement les personnes âgées, les proches, les aidants, mais également tous les professionnels concernés.

Environ une personne sur trois âgée de plus de 65 ans et une personne sur deux de plus de 80 ans chutent chaque année.

Parmi les chuteurs, la moitié aurait fait au moins deux chutes dans l’année.

Les chutes traumatiques pouvant conduire à une perte d’autonomie de la personne âgée, la prévention des chutes doit mobiliser tous les acteurs concernés : non seulement les personnes âgées mais également les proches, les aidants, les professionnels de santé et les acteurs territoriaux.

À partir des recherches bibliographiques dans les bases de données françaises et internationales, l’Inserm a constitué un fonds documentaire de 1570 références qui ont été soumises à l’analyse critique du groupe d’experts.

Le groupe d’experts recommande de sensibiliser la population générale sur le risque de chute chez les personnes âgées, sur les conséquences des chutes et leur caractère potentiellement évitable.

Il recommande une évaluation au moins annuelle du risque de chute pour toute personne âgée avec réévaluation des ordonnances.

Le questionnement devrait être systématique, « Êtes-vous déjà tombé(e) dans l’année ou dans les 6 mois précédents ? ».

Les interventions unifactorielles reposant sur la pratique d’exercices physiques sont efficaces pour réduire le nombre de chutes et le nombre de chuteurs chez les personnes vivant à domicile.

L’entraînement de l’équilibre est la clé de voûte de tout programme d’exercices de prévention des chutes.

Le renforcement musculaire et l’amélioration de l’endurance participent au maintien des capacités fonctionnelles et ont des effets complémentaires au travail de l’équilibre.

Référence : Inserm (dir.). – Activité physique et prévention des chutes chez les personnes âgées.
Rapport. Paris : Les éditions Inserm, 2015, XII-508 p. – (Expertise collective).

Retrouver le rapport en ligne