Source: Impact Sante

30/04/2010 | Cancérologie , Médicament

Provenge, un vaccin thérapeutique contre le cancer de la prostate vient d’obtenir le feu vert de l’autorité américaine des médicaments, la FDA.

Provenge (sipuleucel-T), développé par la firme de biotechnologie Dendreon, est indiqué dans le traitement du cancer de la prostate métastatique asymptomatique ou peu symptomatique résistant à l’hormonothérapie. Il s’agit de la première immunothérapie cellulaire autologue homologuée par les autorités américaines, selon la société de biotechnologie.

Cette imunothérapie est conçue pour s’attaquer aux cellules qui expriment la protéine PAP, pour prostatic acid phosphatase, retrouvée dans 95% des cellules prostatiques cancéreuses. Provenge est produit à partir d’un prélèvement sanguin pour chaque patient. Les cellules dendritiques présentatrices d’antigène sont associées à une protéine recombinante qui renforce la fixation et l’entrée de l’antigène dans les cellules présentatrices de l’antigène.
« Les immunothérapies contre le cancer qui utilisent le propre système immunitaire du patient vont probablement créer un nouveau paradigme de traitements anti-cancéreux » souligne la firme qui commercialise ce nouveau vaccin, dans un communiqué.

L’étude clinique IMPACT, dont les résultats ont été publiés en avril 2009, a montré que cette immunothérapie augmentait de 38% la survie à trois ans des patients.

Ce vaccin thérapeutique ne sera initialement disponible que dans une cinquantaine de centres de lutte contre le cancer aux Etats-Unis. Le coût d’un traitement de trois perfusions est de 93 000 dollars.
 

Afsané SABOUHI