Revue de presse Mediscoop du 01-02-2023

Ostéoporose : la HAS fait le point sur les médicaments Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Par Mme Aude Rambaud (Saint-Germain-en-Laye) [Déclaration de liens d’intérêts]

– Date de publication : 1er février 2023

Ostéoporose : la HAS fait le point sur les médicaments (mediscoop.net)

Quelle attitude adopter face au risque de fracture ostéoporotique ?

La Haute Autorité de Santé a mis à jour sa fiche de bon usage des médicaments de l’ostéoporose, précisant notamment la place du nouveau traitement romosozumab.

Plusieurs arbres décisionnels ont été actualisés pour mieux accompagner les professionnels de santé dans cette prise en charge.
La HAS a actualisé la fiche de bon usage des médicaments de l’ostéoporose.

Les arbres décisionnels de prise en charge ont été mis à jour avec en particulier l’intégration de l’outil FRAX qui prédit le risque individuel de fracture à 10 ans.

En l’absence de fracture d’origine ostéoporotique, en cas de facteur de risque d’ostéoporose ou de risque de chute, et de T-score inférieur à – 3, le résultat de FRAX indique si une prescription médicamenteuse est nécessaire.

Par ailleurs, la prise en charge des patients sous corticothérapie a été précisée. Côté médicament, les bisphophonates restent les médicaments de première intention.

Leurs différences de tolérance, rythme et voie d’administration et de leur prix sont bien mises en évidence.

Le dénosumab arrive en seconde intention en relais des bisphosphonates chez les patientes ménopausées à risque élevé de fracture, ou après une fracture sévèreLe nouveau traitement romosozumab est à prescrire uniquement chez les patientes ménopausées de moins de 75 ans souffrant d’ostéoporose sévère, avec un antécédent de fracture sévère et en l’absence d’antécédent de coronaropathie.Le raloxifène est réservé aux personnes de moins de 70 ans à faible risque de fracture périphérique et le tériparatide est indiqué après au moins deux fractures vertébrales.

Le ranélate de strontium est sorti de la liste et n’est plus indiqué comme traitement.
Source : HAS, janvier 2023 – La HAS actualise ses recommandations de bon usage des médicaments de l’ostéoporose

Retrouvez la fiche en ligne