SCIENCES ET AVENIR  SANTÉ  CERVEAU ET PSY

Par Camille Gaubert le 24.06.2022 à 20h00

Avoir une odeur corporelle qui se ressemble prédit une amitié immédiate avec 71% de précision, d’après de nouveaux travaux scientifiques.

Perception des odeurs Une image contenant texte, signe, clipart

Description générée automatiquement

“Les humains ont tendance à mettre leurs mains à côté de leur nez très fréquemment et par ce biais, la plupart du temps sans le vouloir, ils se reniflent. Étonnamment, les gens se reniflent les mains toutes les quelques minutes”, observe Inbal Ravreby

WEIZMANN INSTITUTE OF SCIENCE

Celui-là je ne peux pas le sentir.” Derrière cette expression d’inimitié populaire se cache une réalité biologique qui conditionne en partie nos amitiés.

Avoir une odeur corporelle similaire à celle d’une autre personne augmente les chances de développer un « coup de foudre amical », d’après de nouveaux travaux parus dans la revue Science Advances.

Les odeurs sont plus similaires entre amis qu’entre deux personnes prises au hasard

“La seule similitude d’odeur corporelle chimique permet de prédire avec 71 % de précision si des personnes totalement inconnues vont immédiatement s’entendre ou non”, élabore Inbal Ravreby‏, première autrice de ces travaux menés au Weizmann Institute of Science (Israël).

Pour le démontrer, l’équipe a eu recours à un nez électronique, dispositif doté de 10 capteurs d’odeurs dont chacun est sensible à un des familles de composés (méthanes, alcools, alkanes…).

Il y a 373 composants stables dans l’odeur corporelle d’un individu au fil du temps”, révèle Inbal Ravreby.

Ce “eNose” est ainsi capable de distinguer l’odeur corporelle de chaque humain.

Les chercheurs lui ont soumis les odeurs corporelles de 20 couples d’amis du même sexe ayant rapporté s’être immédiatement liés d’amitié lors de leur rencontre.

D’après leur analyse, les odeurs des dyades amicales étaient plus similaires entre elles qu’entre dyades aléatoires.

Une conclusion confirmée par l’appréciation de 24 personnes sans don particulier, sollicitées par les scientifiques pour mettre leur odorat au service de l’expérience.

Une image contenant personne, intérieur

Description générée automatiquementLa chercheuse Inbal Raverby utilise un nez artificiel pour analyser l’odeur corporelle d’un sujet. Crédits : Roya Meydan / Weizmann Institute of Science.

Les odeurs corporelles similaires prédisent les amitiés à 71%…

Pour lire la suite 🡺   Entre amis, les odeurs corporelles se ressemblent – Sciences et Avenir

Ou m’écrire à 🡺 contact@gacougnolle.com