Actualités  –  publiée le 4/11/2021 par Équipe de rédaction Santélog

JABFM

La glucosamine semble réduire les complications et des décès cardiovasculaires (Fotolia 82169039)

La glucosamine, un supplément généralement utilisé pour soulager la douleur articulaire dans l’arthrite trouve avec cette étude épidémiologique, un nouvel usage dans la prévention des complications et des décès cardiovasculaires.

C’est le constat d’une équipe de cardiologues et de nutritionnistes de l’Université de Virginie occidentale qui soutient, à travers une large analyse de données de la NHANES, publiée dans le Journal of the American Board of Family Medicine (JABFM), qu’une supplémentation de glucosamine peut être aussi efficace que l’exercice régulier…ou presque.

La glucosamine, parfois combinée à la chondroïtine est une supplémentation utilisée couramment pour soulager la douleur arthritique.

La glucosamine et la chondroïtine sont des composés naturels présents dans le cartilage et jouent un rôle clé dans la régénération du cartilage articulaire, dont la structure contribue à la mobilité.

Bien que l’organisme ait la capacité de les synthétiser la glucosamine, leur production se réduit avec l’âge.

Prendre de la glucosamine en plus de l’exercice ?

L’auteur principal, le Dr Dana King, professeur au Département de médecine familiale, précise que cela ne signifie pas qu’il faut se passer d’exercice :

« Continuez à pratiquer l’exercice. Cependant, l’idée que prendre une pilule pourrait être aussi bénéfique est intrigante ».

L’analyse des données de 16.686 adultes participant à la cohorte NHANES de 1999 à 2010 et âgés au moins de 40 ans, montre, après prise en compte des facteurs de confusion possibles (dont l’âge, le sexe, le tabagisme et le niveau d’activité des participants) que la prise de glucosamine / chondroïtine tous les jours pendant un an ou plus est associée à :

  • Une réduction de 39% de la mortalité toutes causes confondues !
  • Une réduction de 65% des décès liés aux maladies cardiovasculaires (accidents vasculaires cérébraux, maladies coronariennes et maladies cardiaques).

Les auteurs précisent qu’il s’agit d’une étude épidémiologique, basée sur un large échantillon, mais qui ne démontre pas la relation de cause à effet.

Cependant, ces résultats sont à la fois « intrigants et encourageants ».

Une supplémentation donc à discuter avec le médecin, même si la glucosamine est un supplément en vente libre.

Source: Journal of the American Board of Family Medicine (JABFM) November–December 2020 DOI : 10.3122/jabfm.2020.06.200110 Glucosamine/Chondroitin and Mortality in a US NHANES Cohort

Lire aussi : ARTHROSE du GENOU : Les bons résultats du méthotrexate