Actualités  –  publiée le 6/11/2021 par Équipe de rédaction Santélog

Circulation

La nutrition joue un rôle essentiel dans la santé et la santé cardiaque particulièrement, tout au long de la vie. Mais quelles sont les conditions précises d'une bonne alimentation ? (Visuel Adobe Stock 293773163)

La nutrition joue un rôle essentiel dans la santé et la santé cardiaque particulièrement, tout au long de la vie.

Une alimentation saine pour le cœur et un mode de vie sain comportant la pratique d’une activité physique régulière et l’absence de tabagisme jouent un rôle essentiel dans la prévention de niveaux élevés de mauvais cholestérol, de l’hypertension artérielle, de l’obésité, du diabète de type 2 et du syndrome métabolique, toutes ces comorbidités pouvant augmenter le risque de maladie cardiaque.

Cette large recherche en nutrition, publiée dans la revue Circulation, rappelle, preuves de la littérature à l’appui, 10 caractéristiques d’un régime alimentaire favorable à la santé cardiovasculaire.

Il s’agit précisément d’une déclaration scientifique de l’American Heart Association qui souligne l’importance de ces 10 critères clés du régime alimentaire pour la santé cardiovasculaire.

Cette expertise souligne aussi l’importance de considérer un modèle alimentaire global plutôt que la consommation ou l’exclusion d’aliments ou de nutriments spécifiques.

Enfin, l’accent est également mis sur le rôle essentiel de la nutrition à toutes les étapes de la vie.

Une feuille de route, précise les chercheurs nutritionnistes qui peut être adaptée en tenant compte des goûts et des aversions alimentaires de chacun, mais aussi des traditions culturelles ou des contraintes de temps ou de mode de prise des repas.

Les dernières preuves scientifiques sur les avantages d’une alimentation saine pour le cœur

De nombreuses études ont montré qu’une alimentation de mauvaise qualité, trop riche en graisse et en sucres ou en aliments transformés, est fortement associée à un risque accru de maladie cardiovasculaire et de décès.

Mais ici, plutôt que de bannir certains aliments ou nutriments, le comité d’experts fait référence à l’équilibre, à la variété, aux quantités et aux combinaisons d’aliments et de boissons consommés régulièrement.

Les 10 principes d’une alimentation « bonne » pour le cœur :

  1. Équilibrer l’apport alimentaire et calorique avec l’activité physique pour maintenir un poids santé ;
  2. Choisir une grande variété d’aliments parmi lesquels beaucoup de fruits et de légumes, l’objectif étant d’obtenir une gamme complète de nutriments à partir des aliments plutôt que des suppléments ;
  3. Favoriser les grains entiers et d’autres aliments composés principalement de grains entiers ;
  4. Inclure des sources saines de protéines maigres et/ou riches en fibres telles que des protéines végétales (noix et légumineuses), du poisson ou des fruits de mer, des produits laitiers faibles en gras ou sans gras, des viandes maigres et limiter les viandes rouges et transformées ;
  5. Préférer les huiles végétales telles que les huiles d’olive ou de tournesol ;
  6. Éviter autant que possible les aliments transformés et ultra-transformés ;
  7. Réduire au maximum la consommation de boissons et d’aliments contenant des sucres ajoutés ;
  8.  Préférer ou préparer des aliments contenant peu ou pas de sel ;
  9.  Limiter la consommation d’alcool ;
  10.  Enfin, appliquez ces consignes, peu importe où les aliments sont préparés ou consommés.

Une nouvelle mise en garde contre les aliments transformés : ces aliments qui comprennent les produits de la viande traités selon différents procédés et avec différents conservateurs chimiques, mais aussi des aliments à base de plantes auxquels on a ajouté du sel, du sucre ou des graisses sont souvent riches en sel, en graisses saturées et en cholestérol.

Remplacer des aliments transformés par d’autres sources de protéines est associé à des taux de mortalité très réduits.

Une alimentation saine pour le cœur doit être suivie durant toute la vie : en particulier, avant et pendant la grossesse, les femmes qui ont une alimentation saine pour le cœur contribuent à prévenir l’obésité chez leurs enfants, ce qui favorise aussi leur santé cardiaque pour la vie.

Plus tard dans la vie, une alimentation saine pour le cœur est également associée à une déficience cognitive plus lente et plus réduite, au cours du vieillissement.

« Les personnes de tous âges peuvent bénéficier d’un régime alimentaire sain pour le cœur.

Ainsi, il est important d’éduquer les enfants dès le jeune âge, afin de les aider à faire attention à ce qu’ils mangent et à adopter un comportement alimentaire positif ».

L’équilibre alimentaire passe par l’éducation nutritionnelle : commencer par une alimentation saine tôt dans la vie puis la maintenir tout au long de la vie passe par une éducation nutritionnelle qui va permettre de surmonter les obstacles du quotidien qui peuvent rendre plus difficile l’adoption ou le maintien d’un régime alimentaire sain pour le cœur.

Le concept est donc d’adapter un tel régime aux préférences personnelles, aux modes de vie et aux coutumes culturelles, précise ici Alice H. Lichtenstein, auteur principal de ces directives et directrice de l’équipe de nutrition cardiovasculaire du Centre de recherche en nutrition humaine sur le vieillissement à l’Université Tufts (Boston).

Ainsi, « adhérer à un régime alimentaire sain pour le cœur va peut-être impliquer de devoir préparer ses repas à emporter plutôt que les commander en ligne ou les acheter sous forme de repas préparé.

Le principe reste d’adapter cette alimentation saine pour le cœur aux différents modes de vie, ce qui peut d’abord nécessiter une certaine organisation mais ensuite, devenir une routine. »

L’impact environnemental est pris en compte, pour la première fois, dans ces directives qui sensibilisent à l’empreinte carbone élevée des produits animaux.

Le passage de la viande aux protéines végétales peut contribuer à améliorer la santé individuelle mais aussi l’environnement.

Au global, il s’agit bien « de créer un environnement qui favorise l’adhésion de tous à des habitudes alimentaires saines pour le cœur ».

Source: Circulation 2 Nov 2021 DOI: 10.1161/CIR.0000000000001031 Circulation Dietary Guidance to Improve Cardiovascular Health: A Scientific Statement From the American Heart Association

Plus sur Nutrition Blog