Accueil Course au large  Mini-Transat

Melwin Fink, 19 ans à peine, avait défrayé la chronique en remportant la première étape de la Mini Transat, à l’issue d’un scénario complètement fou.

Mais durant l’escale aux Canaries, une décision du jury l’avait privé d’une bonne partie de son avance.

Ce lundi 15 novembre, en Guadeloupe, le marin allemand a terminé 22e de la deuxième étape.

Un résultat qui lui permet de décrocher la troisième place au classement général final en voiliers de série.

Voici ses premiers mots à son arrivée.

Une image contenant radeau

Description générée automatiquement Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

Melwin Fink ne pensait pas pouvoir conserver une place sur le podium à l’issue de la deuxième étape. C’est pourtant chose faite. | ALEXIS COURCOUX

Voiles et Voiliers. Modifié le 15/11/2021 à 15h50

Vous vous souvenez sûrement de l’Allemand Melwin Fink. Sur la première étape de la Mini Transat, entre Les Sables-d’Olonne et La Palma (Canaries), il avait été le seul des 65 marins solitaires des voiliers de Série à ne pas s’être réfugié dans un port pour s’abriter d’un coup de vent, alors que la direction de course avait fortement conseillé de le faire.

Résultat : il avait remporté haut la main cette étape. Mais pendant l’escale à La Palma, les skippers ayant fait escale ont obtenu une bonification de 24 heures qui a tout chamboulé.

Melwin Fink a conservé sa victoire et son leadership mais avec seulement 1 heure et 52 minutes d’avance sur Hugo Dhallenne. Ce dernier a assumé son statut de favori en remportant la deuxième étape et le classement général.

Arrivé en 22e position ce lundi 15 novembre à 10 h 44 (heure de métropole), l’Allemand a sauvé de justesse sa place sur le podium au classement général : il termine 3e derrière Hugo Dhallenne et Alberto Riva.

Une image contenant bateau, transport, embarcation, eau

Description générée automatiquement

Melwin Fink, à son arrivée en Guadeloupe. | ALEXIS COURCOUX

VOIR AUSSI :

Un skipper allemand inconnu de 19 ans, Melwin Fink, gagne la première étape de la Mini Transat

Mini Transat : 80 skippers obtiennent une énorme bonification de 24 heures sur tapis vert !


Mini Transat. Hugo Dhallenne remporte la deuxième étape et le classement général en Série

Je ne pensais pas réussir à sauver le podium

Voici ses premières réactions à l’arrivée : « C’est une sensation très spéciale d’arriver ici et de boucler cette Mini Transat.

Ça a été une longue étape, un long voyage. J’ai commis beaucoup d’erreurs.

La météo a été assez complexe et je n’ai pas fait la course idéale sur le plan stratégique. Je suis allé à l’Ouest alors que c’est l’option Sud qu’il fallait privilégier. Ça a été dur à encaisser.

Ça n’a pas été simple de se voir dégringoler au pointage lors de la deuxième semaine de course après avoir régulièrement pointé dans le Top 5 lors de la première.

J’ai essayé de me recaler, de réajuster ma trajectoire mais il a été impossible de revenir au score.

Qu’importe, à présent je suis là et j’apprends que je termine 3e au général.

C’est vraiment super et je suis super content. Ça a été dur mentalement car je ne pensais pas réussir à sauver le podium.

J’imaginais finir 7, 8 ou 9e lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée. J’ai appris beaucoup. Sur cette Transat mais aussi lors de ces deux dernières années avec ce projet. Je pense que je suis à présent mieux armé pour la suite. »

(Source service presse)

MINI-TRANSAT 6.50 CLASSE MINI