Actualités  –  publiée le 12/01/2023 par Équipe de rédaction Santélog

NEJM

Les propres cellules immunitaires du patient sont efficaces comme médicament vivant pour le mélanome (Visuel Adobe Stock 387783779)

Les données de l’essai TIL viennent d’être publiées, c’est le premier essai de phase III au monde portant sur les effets de la thérapie cellulaire T dans les tumeurs solides.

En d’autres termes, les propres cellules immunitaires du patient sont efficaces comme médicament vivant pour le mélanome, révèle cette équipe de cancérologues du Netherlands Cancer Institute qui publie ses travaux dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Un mélanome est une forme agressive de cancer de la peau.

Il y a dix ans, un diagnostic de mélanome métastatique entraînait presque certainement le décès au cours de la même année.

Dès les premiers essais cliniques, la thérapie cellulaire utilisant les propres lymphocytes T du patient a donné des résultats prometteurs.

Cependant, un essai comparatif de phase III restait nécessaire pour considérer la thérapie TIL dans l’arsenal des traitements standards.

L’essai TIL, qui compare la thérapie TIL à l’immunothérapie standard avec l’ipilimumab, un inhibiteur de point de contrôle apporte donc des résultats très positifs.

Une armée de cellules autologues T

Les propres cellules immunitaires d’un patient, démultipliées en une armée de milliards de cellules immunitaires en laboratoire, peuvent donc être utilisées comme une sorte de « thérapie vivante » contre le mélanome métastatique, une forme agressive de cancer de la peau.

Ces résultats d’essai cliniques de phase III suggèrent que la thérapie TIL pourrait devenir un traitement standard, écrivent les chercheurs, qui prédisent même sa couverture par les assurances maladie.

Pour lire la suite 🡺MÉLANOME : La thérapie par cellules T autologues fait ses preuves | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com