Source: Course Au Large

L´Hydroptère reporte sa tentative

Record Pacifique Nord / mardi 25 septembre 2012

Les marins volants de l´Hydroptère DCNS devront attendre la saison prochaine pour tenter de battre le record de la traversée du Pacifique entre Los Angeles et Honolulu. La campagne 2012 n´aura finalement pas permis de saisir une fenêtre météo favorable pour un décollage vers l´archipel d´Hawaï.

Ils auront patienté jusqu’au dernier moment. Alain Thébault et son équipage, actuellement à San Francisco, ne s’élanceront pas cette année dans la tentative de record du Pacifique. La période idéale pour un départ couvre en effet les mois de juin, juillet et août. Prolongé de quelques semaines dans l’espoir d’une dernière opportunité, le stand-by météo est désormais mis entre parenthèses. Les créneaux qui auraient permis d’améliorer le temps de Geronimo, le trimaran géant d’Olivier de Kersauson, se sont présentés trop tôt en saison : deux fenêtres début juillet, tandis que le trimaran était en cours de déchargement à Los Angeles, et une autre, qui s’est avérée être la dernière, deux semaines plus tard, lorsque le bateau effectuait sa toute première sortie d’essai en Californie.

« Nous sommes bien sûr déçus. La campagne avait débuté tardivement en raison des évolutions techniques nécessaires pour adapter le trimaran aux conditions de traversée océanique et des difficultés administratives pour mener à bien le transfert aux USA. Au final, il nous aura manqué seulement une semaine sur la fenêtre de mi-juillet. Ça s’est joué à peu de choses, un retard avec les douanes, quelques jours perdus à Panama… Les fenêtres se sont présentées en début plutôt qu’en fin de saison. Cela fait partie du jeu ! La question ne se posera pas l’année prochaine puisque nous serons déjà sur zone, plus affûtés que jamais dans nos starting-blocks », a expliqué Alain Thébault, skipper du bateau.

Actuellement, l’équipe d’Alain Thébault poursuit ses entraînements à San Francisco et met en valeur la technologie de l’Hydroptère DCNS. En parallèle, des ingénieurs de DCNS continuent la mise au point du système d’asservissement de l’assiette du bateau. D’ici quelques semaines, l’Hydroptère DCNS effectuera un convoyage retour vers Los Angeles.