Accueil Course au large Route du Rhum

Le nouveau Charal 2 skippé par Jérémie Beyou a fini sur le podium du Défi Azimut quelques semaines à peine après sa mise à l’eau.

Cet Imoca dessiné par Sam Manuard est le fruit de plusieurs audaces architecturales dont deux safrans rapprochés en « V » inversé conçus pour stabiliser son vol en l’absence de plans porteurs interdits par la jauge. Audace « gagnante » a priori selon plusieurs experts interrogés par Voiles et Voiliers et qui pourrait bien faire des petits en Imoca.

« Plus haut, plus vite, plus stable » pourrait être la devise du nouveau Charal 2 de Jérémie Beyou et Franck Cammas. Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

« Plus haut, plus vite, plus stable » pourrait être la devise du nouveau Charal 2 de Jérémie Beyou et Franck Cammas. | POLARYSEV

Nicolas FICHOT. Publié le 26/09/2022 à 11h51

Lire l’édition numérique

11 juillet 2022 : Désormais épaulé par Franck Cammas venu rejoindre son team, Jérémie Beyou met à l’eau à Lorient son nouveau Charal 2 en présence de Sam Manuard, l’architecte de ce nouveau foiler dédié au Vendée Globe 2024. Préféré au cabinet d’architectes VPLP qui avait conçu le premier CharalSam Manuard a rendu pour l’occasion une copie innovante puisque ce scow très étroit est doté d’une étrave très arrondie et surtout, à l’arrière, de deux safrans en « V » inversé placés sous le milieu de la poupe.

Du jamais vu en Imoca !

Une image contenant ciel, extérieur, transport, aéronef

Description générée automatiquement

Sur le tableau arrière de Charal 2, les deux safrans sont en « V » inversé. | ÉLOI STICHELBAUT

Avantage de ces safrans rapprochés : avec une gîte de 17 ou 18 degrés au reaching, la gîte recherchée à cette allure sur les Imoca à la recherche du vol, le safran sous le vent aura une bonne portance mais surtout, celui au vent, pourra offrir au cul du bateau une force lui permettant d’améliorer son assiette longitudinale.

LA VIDÉO DE CHARAL EN VOL PENDANT LES RUNS DU DÉFI AZIMUT CI-DESSOUS :

www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01164585/src/qsm8kqk/zone/1/showtitle/1/

Crédit vidéo : Team Charal / Défi Azimut.

Parce que jusque-là, les Imoca en recherche de vol, avaient tendance à se comporter « comme des tabourets à trois pieds » selon les termes mêmes du « Professeur », Michel Desjoyeaux 

Pour lire la suite 🡺 Les safrans innovants du nouveau Charal de Jérémie Beyou pourraient bien faire école (ouest-france.fr)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com