SANTÉ PUBLIQUE  –  Par Louise Claereboudt le 06-10-2022

Une image contenant personne, sous-vêtement

Description générée automatiquement egora.fr

D’après les résultats de l’enquête périnatale 2021 menée par l’Inserm et Santé publique France, et dévoilés ce jeudi 6 octobre, les mères sont toujours plus âgées au moment de la naissance.

Elles sont également plus souvent en surpoids.

« Des caractéristiques à impact défavorable sur l’évolution de la grossesse continuent à augmenter », alertent le ministère de la Santé, l’Inserm et Santé publique France dans leur enquête nationale périnatale 2021, publiée ce jeudi.

Cette enquête décrit l’état de santé des mères et des nouveau-nés, leurs caractéristiques, les pratiques médicales durant la grossesse et au moment de l’accouchement, et les caractéristiques des lieux d’accouchements en France.

Les résultats – issus d’une enquête de terrain menée en mars 2021* – montrent que le report des naissances à des âges maternels plus élevés, observé depuis plusieurs décennies, se poursuit, « alors que l’on sait que les risques pour la mère et l’enfant augmentent de manière sensible avec l’âge des femmes ».

« La part des femmes âgées de 35-39 ans à l’accouchement et celle de 40 ans et plus sont en augmentation depuis 2016 » : respectivement 19,1% en 2021, contre 17,2% en 2016 ; et 5,4% en 2021 contre 3,9%.

Autre enseignement de cette enquête, réalisée tous les cinq ans : l’augmentation du surpoids et de l’obésité des futures mères. En 2021, 23% des femmes étaient en surpoids contre 19,9% en 2019. Plus de 14% étaient obèses en 2021, contre 11,8% en 2016.

Pour lire la suite 🡺 Les mères toujours plus âgées et davantage en surpoids au moment de l’accouchement | egora.fr

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com