du 21/04/2010  N° 8754 

Une étude présentée au congrès de l’Association américaine de recherche sur le cancer suggère qu’une augmentation de l’IMC (indice de masse corporelle) à l’âge adulte accroît le risque de cancer du sein après la ménopause.

L’étude a porté sur les données de 72 007 femmes issues de la cohorte « Prostate, Lung, Colorectal and Ovarian Cancer Screening Trial », âgées de 55 à 74 ans. L’analyse a concerné 3 677 cas de cancer du sein après la ménopause.

Comparativement aux femmes qui avaient un IMC stable, celles dont l’IMC a grimpé de 5 kg/m2 ou plus entre 20 ans et l’entrée dans l’étude avaient un risque presque doublé d’avoir un cancer du sein. Plus précisément, l’étude a montré que : 1) 57 % des femmes avaient eu une augmentation de l’IMC de 5 kg/m2 ou davantage entre 20 ans et l’entrée dans l’étude ; 2) qu’une augmentation de 5 points de l’IMC entre 20 et 50 ans est associée à un risque de cancer du sein à la ménopause majoré de 88 %.  

› Dr E. DE V.