Accueil Course au large  tour du monde

La Rochelle tient son tour du monde à la voile ! Ce sera celui lui des Class40, The Race Around.

Cette nouvelle course autour du monde sera courue en solitaire et en double.

Une excellente nouvelle pour la ville qui abrite déjà le vainqueur du Vendée Globe, Yannick Bestaven, et qui a annoncé récemment la création d’un pôle course au large.

Jacques Caraës, qui a dirigé les dernières éditions du Vendée Globe, sera le directeur de course.

Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

Le tour du monde en Class40 partira de La Rochelle le 10 septembre 2023. | VINCENT OLIVAUD

Voiles et Voiliers. Modifié le 26/04/2022 à 08h18

À moins d’un an et demi du départ, Sam Holliday et Hugh Piggin – les organisateurs de The Race Around, le tour du monde avec escales en solitaire et en double en Class40 – aux côtés de Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle et de Sylvie Marcilly, Présidente du département de Charente-Maritime, ont annoncé le nom de la première ville d’accueil du tour du monde officiel de la Class 40 : ce sera La Rochelle !

Départ le 10 septembre 2023

Le port rochelais verra donc la flotte de Class40 prendre le départ le 10 septembre 2023 et revenir au printemps 2024.

Accueillir The Race Around est un signe fort envoyé par l’Agglomération de La Rochelle et le Département de la Charente-Maritime, celui de renforcer encore plus la pratique du nautisme.

Tour à tour port d’escale et de départ de courses au large, La Rochelle accueille plus de 120 manifestations nautiques par an, couvrant un large éventail de disciplines et d’épreuves.

La venue de The Race Around à La Rochelle s’inscrit totalement dans cette volonté des collectivités de se tourner vers la mer et la course au large : un nouveau Pôle nautique Rochelais est en construction et doit permettre à tous de pratiquer la voile, du loisir jusqu’au haut niveau.

C’est aussi un accueil facilité pour la course au large. Depuis 2020 la Communauté d’Agglomération de La Rochelle en partenariat avec l’Atlantic Cluster (les professionnels du nautisme en Région Nouvelle-Aquitaine), la ville de La Rochelle, le département de la Charente-Maritime, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Charente-Maritime et le Syndicat Mixte du Port de Chef-de-Baie mènent une réflexion sur l’implantation d’une base de Course au large et plus spécifiquement d’un ponton pérenne assurant la possibilité de doubler la capacité d’accueil.

Cela permettra de satisfaire la demande des coureurs au large de mise à disposition de pontons leur permettant un accès à toute heure à la mer.

Une image contenant eau, ciel, extérieur, bateau

Description générée automatiquement

Le port de La Rochelle. | JULIEN CHAUVET

VIDÉO. LA ROCHELLE PREMIÈRE VILLE D’ACCUEIL DU TOUR DU MONDE OFFICIEL DE LA CLASS 40 :

La Rochelle – La maison de The Race Around – YouTube

Une stratégie de développement de la course au large

L’accueil de The Race Around s’inscrit dans une stratégie forte du département en faveur du développement de la course au large et participera au rayonnement de toute la Charente-Maritime.

Cela s’inscrit dans une dynamique d’accompagnement de la filière nautique et des grands événements tels que la Solitaire du Figaro, le Tour Voile et le Tour de la Charente-Maritime à la voile.

La collectivité, partenaire historique du monde du nautisme de la Charente-Maritime, soutient également le Pôle France Voile de La Rochelle qui permet à des sportifs de haut niveau tels que Charline Picon ou Yannick Bestaven de hisser haut les couleurs du département.

Le département a également lancé l’opération « voile itinérante », qui propose aux établissements scolaires éloignés du littoral d’inscrire l’activité voile dans leur projet pédagogique dans les sites navigables éloignés du littoral de la Charente-Maritime (Montendre, Jonzac, Saintes, Saint-Jean-d’Angély, Thors, Chaniers et Port-d’Envaux).

Enfin, avec les comités départementaux, le département participe également à l’acquisition de matériel nautique pour aider les associations sportives.

Toutes ces initiatives seront mises en valeur grâce à The Race Around avant le départ, pendant la course et bien après l’arrivée de ce tour du monde.

Une image contenant extérieur, embarcation, transport, bateau

Description générée automatiquement

Class40 au départ de la 1000 milles des Sables en avril 2022. | CLÉMENT GERBAUD / QAPTUR

Une course éco-responsable

Initiative propre à The Race Around, Le « Futures programme » mettra au défi l’ensemble des actions menées en mer et sur terre, afin de réduire l’impact de l’organisateur et des coureurs sur la planète en utilisant des technologies de pointe et en encourageant une réflexion plus intelligente.

Il sera mis en œuvre selon 4 axes majeurs : la course (événement sans déchet et une étude sur le pouvoir de la circularité, de la durabilité et de la décarbonisation), l’industrie (avec la construction d’un Class40 d’après de nouvelles méthodes et de nouveaux matériaux), l’éducation (mise en œuvre d’un programme éducatif pour les écoliers en collaboration avec des partenaires locaux et internationaux), la diversité (programmes de mentorat et d’apprentissage).

Une image contenant extérieur, eau, air, bateau

Description générée automatiquement

Le Class40 Crosscall. | THOMAS DEREGNIEAUX

Ils ont dit

Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle et Président de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle :

« Nous sommes très heureux d’accueillir en 2023 à La Rochelle, la première édition de la course autour du monde The Race Around.

Notre baie et son plan d’eau d’exception se prêtent merveilleusement bien à ce type de grande course de voiliers.

Nous vivons toute l’année au rythme des événements sportifs, ce qui positionne notre belle cité maritime « La Rochelle Force Océan » comme un haut lieu d’accueil de compétitions internationales de voile.

Notre Agglomération étant fortement engagée en faveur de l’environnement, The Race Around, s’inscrira en tant que manifestation éco-responsable avec l’objectif de tendre vers un bilan zéro carbone.

Cette course est une belle opportunité pour le rayonnement, l’animation de notre territoire et permet de soutenir l’ensemble de notre filière économique du nautisme ».

Sylvie Marcilly, Présidente du Département de la Charente-Maritime :

« Je suis ravie que la belle ville de La Rochelle ait été choisie pour accueillir en 2023 un tout nouvel événement nautique d’envergure internationale en Charente-Maritime.

De telles manifestations renforcent l’attractivité et le dynamisme de notre territoire, elles offrent également une formidable vitrine à notre filière nautique et concourent ainsi à son développement économique et aux nombreux emplois qui en dépendent.

Les valeurs de sport et d’aventure qu’une course au large laisse dans l’empreinte de son sillage sont également sources de fierté et d’inspiration pour tous les Charentais-Maritimes.

Pour toutes ces raisons et parce qu’elle se veut innovante et éco-responsable, je me réjouis d’accueillir « The Race Around » l’année prochaine en Charente-Maritime ! »

Une image contenant personne, homme, posant, mâle

Description générée automatiquement

Sam Holliday, co-organisateur de The Race Around. | QAPTUR

Sam Holliday, Co-fondateur de The Race Around :

« Nous ne pourrions pas être plus heureux à l’idée que The Race Around commence et se termine à La Rochelle.

Dans la ville, le département et la région, nous avons trouvé un lieu qui sera notre base française pour notre première édition et au-delà nous l’espérons et nous en sommes fiers.

De l’époque de Philippe Poupon et Isabelle Autissier à celle du vainqueur du Vendée Globe Yannick Bestaven, la course au large a ici une histoire et sa popularité augmente encore.

Nous sommes ravis de nous ajouter à sa riche histoire et les concurrents de The Race Around sont impatients de commencer et de terminer cette course qui marquera leur vie depuis cette région du monde innovante, tournée vers l’avenir et le développement durable.

Avec la construction d’un village de course dont l’accès sera gratuit autour du bassin des Chalutiers, nous sommes ravis d’accueillir les Rochelais pour qu’ils y découvrent la Class40 et des animations pour tous les âges.

La ville nous offre tout ce dont nous pouvons rêver pour construire un événement à long terme aux côtés de nos partenaires privés et institutionnels ! »

Imogen Dinham-Price, Directrice du développement durable de The Race Around :

« La Rochelle possède de nombreux atouts, au-delà de la connexion évidente avec l’océan et de la capacité à accueillir les concurrents dans un village de course de classe mondiale au cœur de la ville.

C’est une région dotée d’un écosystème en plein essor construit autour du secteur maritime par le biais d’organisations telles que l’Atlantic Cluster, un groupe croissant de plus de 100 entreprises qui envisagent une collaboration industrielle.

L’université de La Rochelle est à la pointe dans de nombreux domaines, notamment l’océanographie, le développement de matériaux composites et la stratégie climatique.

Ces domaines sont essentiels pour notre programme mondial Futures. De plus, la ville a une longue histoire de législation et de pratiques environnementales pionnières. En bref, elle a tout ce que nous pouvons souhaiter d’un point de vue sportif, environnemental, sociétal et opérationnel, pour permettre la création d’un événement mondial ! »

Une image contenant personne

Description générée automatiquement

Jacques Caraës, directeur de course de The Race Around. | QAPTUR

Jacques Caraës, Directeur de course :

« C’est une grande nouveauté pour La Rochelle d’accueillir un tour du monde.

C’est gratifiant qu’ils puissent faire ce grand départ, c’est un joli plan d’eau qui devrait être accessible au mois de septembre car c’est une zone bien dégagée.

De plus, ils ont l’habitude de faire des départs, notamment de Mini Transat (en 2017 et 2019, ndlr).

La Rochelle Nautique est un club dans lequel il y a beaucoup de compétences, je suis serein quant à la sécurité grâce à ça.

La ville de La Rochelle est très imprégnée de la culture maritime, je pense que les Rochelais seront très heureux d’accueillir The Race Around.

En tant que directeur de course ça sera la troisième fois que j’irai à La Rochelle après un départ de Solitaire en 2008 et l’arrivée du Tour de l’Europe en 2012 en IMOCA, je suis ravi d’y retourner ! »

(Source service presse)

TOUR DU MONDE CLASS40 LA ROCHELLE EN SOLITAIRE