SOCIÉTÉ – Par L.C. le 30-10-2019

https://www.egora.fr/sites/egora.fr/files/styles/290x200/public/visuels_actus/vapotage_e_cigarette_0.jpeg?itok=IQVuBuL_ egora.fr

Inodore et incolore, cette drogue de synthèse très prisée par les lycéens inquiète notamment le rectorat de l’académie de Caen, où sept établissements scolaires ont fait des signalements.

Apparue il y a deux ans en Bretagne et en Normandie, le Buddha Blue touche désormais les lycées du Calvados. D’après des signalements de proviseurs, sept lycées, principalement situés dans l’agglomération de Caen, sont concernés par ce fléau.

Depuis le début de l’année scolaire, 17 cas d’intoxication ont été enregistrés sur le territoire, indique France Bleu Calvados. Certains élèves ont même dû être hospitalisés.

Surnommé par les jeunes “PTC” pour “pète ton crâne”, le Buddha Blue s’inhale par les cigarettes électroniques et se trouve facilement sur Internet pour une dizaine d’euros.

Sans odeur ni couleur, ce cannabinoïde de synthèse imite les effets du cannabis, et procure notamment une sensation de relaxation. Mais les effets secondaires s’avèrent très dangereux : hallucinations, paralysie, dépression, tachycardie, etc.

Pour enrayer ce phénomène qui se répand, le rectorat de l’académie caennaise appelle les directeurs de lycées à la vigilance.  Il a également distribué dans les collèges et lycées une fiche réflexe, élaborée avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), qui permet d’identifier les symptômes et indique la conduite à adopter.

[avec France Bleu]

https://www.egora.fr/sites/egora.fr/files/styles/90x66/public/visuels_actus/cigaretteelec_0.jpg?itok=XFytejGG ERS 2017 : des études incitent à la prudence avec les e-cigarettes

13 écoliers intoxiqués après avoir inhalé du liquide pour e-cigarette à la récré