Course au large© Mondial du Vent

Rob Douglas s’installe en tête lors des runs de vitesse

 La Tramontane souffle au Mondial du Vent…

Kitesurf / lundi 09 avril 2012

 

C’est une tramontane soufflant à plus de 45 noeuds que les windsurfers et les kitesurfers participant au Mondial du Vent  ont affrontée toute la journée de dimanche à Leucate-La Franqui. L’épreuve de vitesse de l’Orange Speed Crossing a ouvert les festivités du jour. Ce format de course met en compétition windsurfers et kitesurfers sur un run de 500 mètres avec pour objectif de réaliser le meilleur chronomètre.

La première manche a été remportée par le windsurfer suédois Anders Bringdal (38,62 noeuds). Les deux kitesurfers les plus rapides au monde, Rob Douglas et Alex Caizergues sont restés en embuscade, mais ont échoué de très peu.

L’Américain a ensuite pris sa revanche en s’adjugeant la 1ère place de la deuxième manche avec un dernier run réalisé dans les dernières secondes de la manche. Il devance d’extrême justesse Antoine Albeau, de retour après une première manche complètement manquée, alors que Cédric Bordes complète le podium.

Au cours de la troisième manche, Rob Douglas surclasse la concurrence en claquant d’entrée un run à 42 noeuds (78 km/h). Il devance finalement Anders Bringdal et le surprenant windsurfer britannique Ross Williams. A l’issue des 3 manches, Rob Douglas est donc solidement installé en tête du classement de cet Orange Speed Crossing.

Sur la coupe du monde de kitesurf freestyle, les filles sont entrées en lice et ont fait preuve d’un courage sans faille pour exécuter leurs figures dans un vent dantesque. Seules 8 filles étaient inscrites mais elles ont offert un spectacle intense. La championne du monde en titre, Gisela Pulido prend sa revanche sur la Brésilienne Bruna Kajiya qui avait remporté la première étape au Maroc. L’Espagnole a eu fort à faire pour venir à bout de Bruna qui a vraiment élevé son niveau technique au fur et à mesure des manches.

Chez les hommes, la bataille n’en a pas été moins intense et les têtes de série sont tombées une à une. Les Dominicains, Luis Alberto Cruz et Felix Antonio Martinez ont été sortis dès le premier tour, respectivement par Kevin Langeree (champion du monde 2009) et Eudazio Da Silva, le Brésilien qui avait déjà fait forte impression lors de la première étape du Maroc. Ensuite, c’est Youri Zoon, le Hollandais champion du Monde en titre, qui se fait éliminer sèchement par un petit jeune de 15 ans, Liam Whaley. Si Youri a essuyé chute sur chute, la prestation de Whaley a été très remarquée. Le scénario a été identique pour Sébastien Garat. Même sanction pour le Montpelliérain qui n’a absolument rien pu faire pour combler son retard sur Whaley. Il faut dire que ce jeune rider a posé toutes ces figures tout aussi complexes les unes que les autres.

Pendant ce temps là, l’Espagnol Alex Pastor, vice champion du Monde 2011, enchaîne les victoires jusqu’en finale où il retrouve l’Italien Alberto Rondina. Le heat est serré mais rapidement Alex Pastor prend le dessus et remporte finalement la simple élimination. Alberto Rondina et Liam Whaley complètent le podium.