Par Liz Weston, AP

Un homme retraité est déprimé Profession Santé logo 25/01/2022

Pamela Hixon était impatiente de prendre sa retraite après avoir dirigé une agence de soins palliatifs en Ohio, aux États-Unis.

Cependant, peu de temps après son départ, Mme Hixon a sombré dans la dépression et l’anxiété.

Elle a demandé de l’aide à des conseillers et à son pasteur, mais cela n’a pas suffi.

Six mois après avoir pris sa retraite, elle a mis fin à ses jours.

« Elle a perdu le but, elle a perdu la signification, elle a perdu le sens de sa vie», explique son fils Tony Hixon, un gestionnaire de patrimoine, aussi basé en Ohio, qui a relaté cette expérience et la façon dont elle a transformé sa pratique de la planification financière dans un livre intitulé Retirement Stepping Stones: Find Meaning, Live with Purpose, and Leave a Legacy.

Dans l’ensemble, les retraités sont satisfaits et beaucoup déclarent être plus heureux à la retraite qu’en fin de carrière.

Selon Brent Forester, président de l’Association américaine de psychiatrie gériatrique, les personnes âgées sont moins susceptibles que les jeunes de souffrir de dépression majeure.

Néanmoins, la retraite s’accompagne souvent de pertes importantes – d’identité, de but, de structure et de contacts sociaux – qui peuvent déclencher une dépression et d’autres maladies psychiatriques, explique M. Forester, qui dirige également la division de psychiatrie gériatrique du McLean Hospital à Belmont, dans le Massachusetts.

« Être déprimé ne fait pas partie de la normalité du vieillissement, dit Forester.

Mais l’un des facteurs de risque (de dépression) est la perte, et la perte de son identité professionnelle, la perte de son emploi, en est un important. »

La retraite peut entraîner bien des défis

Souvent, les gens sont trop occupés à travailler et à élever leur famille pour développer des intérêts susceptibles de leur offrir tant une structure qu’un but à la retraite, explique M. Forester.

Leurs réseaux sociaux peuvent disparaître s’ils se sont fait des amis principalement au travail, ou s’ils déménagent dans une nouvelle communauté après la retraite.

(L’isolement social est un autre facteur de risque important de dépression et de nombreux autres problèmes de santé).

L’abus de substances peut également poser des problèmes aux retraités, selon M. Forester.

Certaines personnes peuvent profiter de leur temps libre pour boire davantage ou se droguer plus souvent, et les cerveaux vieillissants sont beaucoup plus sensibles aux effets néfastes de ces substances, ajoute-t-il.

Les gens ont également plus de temps pour réfléchir à des questions plus fondamentales, notamment à propos du but et du sens de la vie, explique M. Hixon.

« La sempiternelle question « pourquoi suis-je ici? » peut être occultée par le fait d’être occupé », explique M. Hixon. « Mais à la retraite, vous avez du temps, et cette question peut parfois vous tourmenter. »

Comment faciliter la transition?

Les gens peuvent avoir tellement envie d’échapper aux facteurs de stress liés au travail – un mauvais patron, une charge de travail trop lourde, un horaire rigide – qu’ils ne tiennent pas entièrement compte des avantages qu’ils retirent de leur travail.

Ou encore, ils ont l’habitude de considérer la retraite comme la ligne d’arrivée et ne réfléchissent pas vraiment à ce que pourrait être leur vie quotidienne sans travail.

« La retraite est une transition et non pas une destination, explique Dorian Mintzer, psychologue et conseillère en retraite à Boston.

Il est très utile de réfléchir à la question « vers quoi je vais après ma retraite »? »

À lire aussi: Médecine: Êtes-vous prêt à prendre votre retraite?

Réfléchissez à la façon dont vous passerez vos journées et à ce qui pourrait vous offrir « un sentiment de connexion, d’engagement, de but et de sens », explique Dorian Mintzer, co-auteure de The Couple’s Retirement Puzzle: 10 Must-Have Conversations for Creating an Amazing New Life Together.

Il peut s’agir de passe-temps, de bénévolat ou de temps passé en famille, par exemple. Déterminez ce qui vous procure de la joie ainsi que les nouvelles choses que vous aimeriez faire ou apprendre par la suite.

« Quelles sont les choses que vous avez dû mettre en veilleuse quand vous étiez plus jeune? » demande Mme Mintzer.

Le travail à temps partiel est une autre option, dit-elle.

Réduire le nombre d’heures de travail peut contribuer à atténuer l’épuisement professionnel tout en vous laissant plus de temps libre.

Parler avec un thérapeute, un coach ou un ami compatissant peut également faciliter la transition.

« Obtenez le soutien des gens. N’ayez pas peur de demander de l’aide », dit Mintzer.

Quand et où trouver de l’aide

Bien sûr, de nombreuses personnes sont poussées à prendre leur retraite plus tôt que prévu en raison d’une perte d’emploi, d’une mauvaise santé ou d’événements inattendus tels que la pandémie actuelle.

Les personnes qui prennent leur retraite contre leur gré sont souvent moins satisfaites de leur vie et souffrent d’une moins bonne santé mentale que celles qui prennent leur retraite volontairement.

Les personnes confrontées à des difficultés financières – conséquence fréquente d’une retraite inattendue – peuvent être plus vulnérables à la dépression et à d’autres problèmes de santé mentale.

Pour compliquer encore plus les choses, les symptômes de la dépression et d’autres problèmes de santé mentale peuvent se présenter différemment chez les personnes âgées, explique M. Forester.

Plutôt que de ressentir de la tristesse, par exemple, les personnes âgées déprimées peuvent se sentir engourdies ou anxieuses, avoir des difficultés avec leur mémoire ou la prise de décision, ou souffrir de troubles physiques inexpliqués.

Si vous êtes préoccupé par votre santé mentale, envisagez d’en parler à un professionnel.

La dépression et les autres problèmes de santé mentale sont des troubles médicaux qui peuvent généralement être traités par des médicaments et une thérapie.

Si vous êtes inquiet au sujet d’un proche, encouragez-le à chercher un traitement médical et à suivre son plan de traitement.

Vous devrez peut-être l’aider à prendre les premiers rendez-vous ou l’accompagner au traitement, car le manque de motivation et d’énergie sont des symptômes courants de la dépression.

Et si vous envisagez de prendre votre retraite, assurez-vous d’avoir un plan de vie ainsi qu’un plan financier.

« Le simple fait de planifier peut vous aider à vous sentir plus en contrôle de la situation et moins anxieux », dit Mme Mintzer.

Sur le même sujet:

Afin de ne pas se fourvoyer, un médecin doit répondre à plusieurs questions avant de faire le grand saut.

Voyez si vous êtes prêt.

Retraite

Les récents bouleversements causés par la pandémie amènent à se poser la question, mais la réponse est plus compliquée qu’un simple « oui » ou « non ».