Revue de presse Mediscoop du 21-10-2021

Une image contenant mur, personne, intérieur, homme

Description générée automatiquement Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Par Mme Aude Rambaud (Saint-Germain-en-Laye) [Déclaration de liens d’intérêts] – Date de publication : 21 octobre 2021

L’impact de la pandémie de Covid-19 sur la prévalence des troubles dépressifs majeurs et des troubles anxieux dans le monde en 2020 est mis en lumière grâce à une revue parue dans The Lancet. 

Les auteurs estiment que ces troubles ont progressé d’au moins 25% en population générale, en particulier dans les pays plus durement touchés par l’épidémie de Covid-19 et avec une prévalence plus importante chez les femmes et les jeunes.
Les troubles mentaux sont extrêmement prévalents à travers le monde, en particulier, les troubles dépressifs et anxieux.

La pandémie de Covid-19, entre la peur de l’infection et les restrictions sanitaires à toutes les échelles, a créé un environnement très favorable à l’émergence ou l’exacerbation de ces troubles.

Une revue systématique parue dans The Lancet apporte des données de prévalence des troubles dépressifs majeurs et des troubles anxieux en population générale pendant cette pandémie selon des différents indicateurs d’impact Covid-19 (mobilité humaine, taux d’infection quotidien, surmortalité quotidienne, etc.).

Les données ont été publiées entre janvier 2020 et janvier 2021 avec une base de référence pré-pandémique.

Les auteurs ont sélectionné 48 études (46 pour les troubles dépressifs majeurs et 27 pour les troubles anxieux).

Les résultats indiquent que les taux d’infection quotidiens du SRAS-CoV-2 et les réductions de la mobilité humaine sont associés à une prévalence accrue de trouble dépressif majeur et que les femmes et les jeunes ont été plus touchés.

Les régions les plus affectées par la pandémie sont celles qui présentaient les plus fortes augmentations de la prévalence du trouble dépressif majeur.

Les auteurs estiment à 53,2 millions de cas de troubles dépressifs majeurs supplémentaires dans le monde (44,8 – 62,9), en augmentation de 27,6% (25,1 – 30,3) au cours de la pandémie de Covid-19.

Ils ont également estimé à 76,2 millions de cas de troubles anxieux supplémentaires dans le monde (64,3 – 90,6) en augmentation de 25,6% (23,2 – 28).

Référence : COVID-19 Mental Disorders Collaborators – Global prevalence and burden of depressive and anxiety disorders in 204 countries and territories in 2020 due to the COVID-19 pandemic – The Lancet October 08, 2021

Retrouvez l’abstract en ligne