La France 5 et 6ème en Finlande et championne du monde en Croatie
Europe / vendredi 15 juillet 2011
 
La France repart de ces championnats d´Europe Open sans médailles. Camille Lecointre/Mathilde Géron et Emmanuelle Rol/Hélène Defrance terminent 5 et 6ème. A Zadar, la France remporte le championnat du monde jeune ISAF. Maxime Mazard remporte le titre mondial en Laser Radial. Sandy Fauthoux et Louis Giard décrochent le bronze en Laser féminin et planche à voile masculine

Les deux 470 féminins de l’équipe de France avaient réussi la performance de se qualifier pour la Medal race qui a eu lieu aujourd’hui. Camille Lecointre/Mathilde Géron et Emmanuelle Rol/Hélène Defrance possédaient même encore des chances de monter sur le podium avant la finale. Elles n’y seront finalement pas parvenues : 9èmes de la Medal Race, Camille et Mathilde terminent 6èmes de l’épreuve et 5ème européenne juste devant leurs compatriotes Emmanuelle Rol et Hélène Defrance, 4èmes de la Medal race. Ce sont les Espagnoles Tora Pacheco et Berta Betanzos qui remportent le titre.
 
Hier, Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion n’étaient pas parvenus à se qualifier pour la Medal race du 470. Ils terminent 8èmes européens) et 12èmes d une épreuve dominée par les Australiens Mathew Belcher et Malcom Page (ce sont leurs dauphins, les Croates Sime Fantela et Igor Marenic, qui décrochent le titre européen en 470).
 
Il y a bien longtemps que la France n’avait pas présenté un palmarès vierge à l’issue d’une épreuve de niveau mondial. Présents à Helsinki, le directeur technique national, Philippe Gouard et le Président de la FFVoile, Jean-Pierre Champion, tirent les enseignements de ce championnat d’Europe. Tous deux estiment que le Test Event, qui débutera début août sur le plan d’eau des JO, vient à point nommé pour permettre aux français de rebondir immédiatement vers les podiums.
 
La très bonne nouvelle est venue du sud de l’Europe. Précisément à Zadar (Croatie) où les jeunes français ont donné le troisième titre mondial consécutif à leur pays. La France finit première nation devant l’Espagne et la Pologne. Sous la houlette de Solenne Brain, qui a pris la suite de Gildas Philippe pour coacher l’équipe, les français se sont, à une exception près, tous classés dans les dix premiers. Dans ce beau travail d’équipe on retiendra bien sûr plus particulièrement le titre mondial du Néo-Calédonien Maxime Mazard en Laser radial, un gage d’espoir pour l’avenir, et les médailles de bronze de Sandy Fauthoux en Laser féminin et de Louis Giard en planche à voile RS :X.
 
Interviews :
 
Philippe Gouard : « Plusieurs membres de l’équipe ont frôlé le podium mais cela ne suffit pas. A l’arrivé il n’y a pas de médailles. C’est un motif d’interrogation que l’on va analyser. J’avais dit (à l’issue de la SOF, ndr) que surviendrait un contre coup par rapport à une saison 2010 et une première moitié de saison 2011 exceptionnelles. Nous étions un peu en surrégime et là on était en sous régime car ce championnat ne correspond pas à notre niveau. Certes toutes les séries n’étaient pas là (planche à voile et les français en Star, ndr) et il manquait quelques équipages comme Leboucher/Garos mais cela n’explique pas tout. Il faut rebondir sur ce résultat en se disant que rien n’est jamais gagné ni acquis. Il y a peut-être eu un petit peu d’autosatisfaction et sur ce point le haut niveau vous ramène vite à l’ordre. Il faut vite retrouver le petit plus qui fait que tu passes de 4, 5 ou 6ème à une place sur le podium. Maintenant il vaut mieux que cela arrive maintenant qu’à trois mois des JO. On va se remobiliser. Le Test Event arrive à point nommé pour cela ».
 
Camille Lecointre : « Nous étions là pour faire un résultat même s’il s’agissait aussi d’une occasion de préparer le Test Event. Au départ de la Medal Race, nous étions à égalité de points avec les anglaises pour le podium. Tout s’est passé vite, elles ont mieux navigué que nous sur cette dernière manche. Mais ce n’est pas là où l’on perd le podium. On le perd dans nos deux mauvaises manches en début de championnat : une avec BFD, l’autre où on finit 27èmes. Le côté positif de ce championnat c’est que depuis plusieurs épreuves nous sommes régulièrement dans le Top 5. Nous allons vite dans tous les types de temps, on a pris de bons départs et quand cela n’a pas été le cas nous avons réussi à remonter des places. Maintenant on va se reposer quelques jours et puis on reprend l’entraînement à Brest avant de gagner Weymouth le 29 juillet »
 
Hélène Defrance : « Ce championnat d’Europe a été venté et avant ce n’était pas notre type de condition. Donc nous sommes contentes car nous avons progressé. Nous avons cependant des erreurs à gommer, des petits détails mais qui font rater les podiums… Aujourd’hui notre seul espoir de monter sur le podium c’était de gagner la Medal race et que Camille et Mathilde et les Britanniques terminent dernières. On ne s’est pas posé de question et ce n’est pas passé si loin. Nous avons un bon fond de jeu, il nous reste à améliorer les détails. C’est ce qu’il nous reste à travailler d’ici le championnat du monde de Perth ».
 
Jean-Pierre Champion, Président de la FFVoile : «Il ne faut pas considérer ce résultat aux championnats d’Europe comme un échec majeur. Tout le monde n’était pas là : Leboucher/Garos en 470, Dyen/Christidis en 49er, les planchistes et les Star. Il y a une petite déception pour Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion en 470 mais cela montre seulement qu’en trois mois il est difficile de roder un équipage. Ils ont besoin d’y travailler. Il y a eu aussi des pénalités et disqualifications qui coûtent chères : je pense à Sophie de Turckheim en Laser ou Camille Lecointre et Mathilde Géron en 470. Ce sont des bêtises qui arrivent et il faut juste souhaiter qu’elles ne les répèteront plus. Ce n’est évidemment pas agréable de revenir sans médaille mais cela n’a rien de dramatique. Et mieux vaut avoir un petit creux de la vague maintenant. Cela ne remet rien en question mais indique juste qu’il faut continuer à travailler. Notre titre mondial chez les jeunes est une satisfaction majeure. Cela prouve que notre système fonctionne même si paradoxalement c’est là où il a des failles en ce moment, en Laser masculin, qu’on décroche le titre individuel ! Je félicite le jeune Mazard qui nous vient de la Nouvelle-Calédonie. »
 
Jean-Pierre Churet, Vice-Président de la FFVoile chargé de la Voile légère à propos du titre mondial jeune ISAF : « C’est notre troisième titre consécutif chez les jeunes. C’est la victoire d’un esprit d’équipe que Solenne Brain a su superbement travaillé en prenant les commandes de cette équipe à la suite de Gildas Philippe. La préparation a été remarquable et l’équipe était très soudée. Nous avons de belles individualités. Je note la belle performance de Mazard dans une spécialité où ce sont davantage les filles qui brillent depuis quelques années. C’est un beau signe d’espoir pour l’avenir. La plus mauvaise place est la 11ème ce qui en dit long sur l’homogénéité de l’équipe. Nous sommes vraiment très heureux ce soir ».
 
Classement 470 Hommes :
1er Mathew Belcher et Malcom Page (Australie)
2ème Sime Fantela et Igor Marenic (Croatie) Champions d’Europe
12 ème (8ème européens) Nicolas Charbonnier / Jérémie Mion (YC Antibes-Equipe de France Douane / Cergy Voile 95)
24ème Sofian Bouvet / Vincent Guillarm (YC Antibes / USAM Voile)
 
470 femmes :
1ères : Tara Pacheco et Berta Betanzos (Espagne)
6ème (5èmes européennes) Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest – Equipe de France militaire / CN Plérin – Equipe de France militaire)
7ème (6èmes européennes) Emmanuelle Rol / Hélène de France (ASPTT Marseille / ASPTT Marseille)
 
Le Championnat du Monde jeune ISAF
Classement des Nations :
1ère France : 283 pts
2ème Espagne : 254 points
3ème Pologne : 237 points
 
Le classement des Français par séries :
Laser radial H : 1er Maxime Mazard (SR Calédonienne)
Laser radial F : 3ème Sandy Fauthoux (SR Rochelaises)
RS:X H : 3ème Louis Giard (YC Carnac)
420 hommes : 5ème Guillaume Pirouelle et Valentin Sipan (SNP Havre)
RS :X F : 6ème Lea Matteï (YCPR)
SL16 (catamaran) : 7ème Mikaël Houdet et Charles-Edouard Collet (CN Arradon)
29er : 7ème Gaël Jaffrezic et Julien Bloyet (CN La Baule Pornichet)
420 femmes : 11ème Maelenn Lemaître (EV Locquirec) et Aloïse Retornaz (SR Brest)