20 octobre : Journée mondiale contre l’ostéoporose
 
Mieux connaître son risque de fracture ostéoporotique. Tel est l’enjeu de cette nouvelle Journée mondiale contre l’ostéoporose. De nombreux centres de dépistage ouvrent aujourd’hui leur portes gratuitement afin d’informer les personnes éventuellement concernées sur l’ostéoporose et d’évaluer leur risque de fracture. Si nécessaire, ces personnes seront adressées à leur médecin traitant pour une prescription d’ostéodensitométrie.

Le GRIO, Groupe de Recherche et d’Information sur les Ostéoporoses, rappelait à l’occasion de la Journée Mondiale contre l’Ostéoporose 2009 que huit femmes sur dix n’ont actuellement aucune exploration, et donc aucun traitement après une première fracture de fragilité. A ce titre, cette nouvelle Journée mondiale contre l’ostéoporose se place sous le signe du dépistage.
Les professionnels de santé de plusieurs centres de dépistage fournissent aujourd’hui gratuitement des informations générales sur l’ostéoporose, sur les facteurs de risque d’ostéoporose et évaluent le risque de fracture pour chaque patient. Si le résultat détermine un risque probant, les patients seront adressés à leur médecin traitant afin de se voir prescrire une ostéodensitométrie pour les personnes ayant une indication remboursée.
A cette occasion le site du GRIO (www.grio.org) sera enrichi de nouvelles rubriques et présentera trois films sur l’ostéoporose, son dépistage et ses traitements.

Pour en savoir plus
:
Plus de 70 centres en France participent à cette journée d’information. La liste de ces centres est disponible sur le site du GRIO :
www.grio.org
Date de publication : 20-10-2010