Actualités  –  publiée le 3/01/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Medicine & Science in Sports & Exercise

Pratiquer l'exercice au début du jeûne peut aider à atteindre la cétose – ou le stade métabolique auquel le corps commence à brûler les graisses- 3,5 heures plus rapidement (Visuel Adobe Stock 177485842)Une image contenant texte Description générée automatiquement

Le jeûne gagne en popularité comme moyen de perdre du poids ; l’associer à l’exercice peut améliorer les résultats pour la santé, conclut cette équipe de médecins du sport de l’Université Brigham Young (Utah).

Ainsi, pratiquer l’exercice au début du jeûne peut aider à atteindre la cétose – ou le stade métabolique auquel le corps commence à brûler les graisses- 3,5 heures plus rapidement, conclut cette étude publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise.

De nombreuses personnes se tournent vers le jeûne, un jeûne intermittent, ou un régime de restriction alimentaire pour perdre du poids et améliorer leur santé métabolique.

« Nous voulions vraiment voir si nous pouvons modifier le métabolisme avec un exercice intense et évaluer à quelle vitesse le corps entre en cétose et fabrique des cétones », résume l’auteur principal, le chercheur Landon Deru, qui fait sa thèse sur le sujet.

La cétose se produit lorsque le corps manque de glucose – son carburant préféré – et commence à décomposer les graisses stockées en énergie, produisant des sous-produits chimiques appelés cétones.

En plus d’être une source d’énergie saine pour le cerveau et le cœur, les cétones combattent des maladies comme le diabète, le cancer, la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer.

L’étude : les chercheurs ont invité 20 adultes en bonne santé à pratiquer 2 jeûnes de 36 heures tout en restant hydratés.

Chaque jeûne a commencé après un repas standard, le premier démarrant sans exercice et l’autre avec une séance d’exercice intense sur tapis roulant.

Toutes les 2 heures, la faim et l’humeur des participants ont été évaluées et leurs niveaux de B-hydroxybutyrate (BHB), un métabolite de type cétone mesurés.

L’exercice fait une grande différence lorsque les participants ont commencé leur jeûne par la séance d’exercice, ils ont atteint la cétose en moyenne 3,5 heures plus tôt et ont produit 43% de BHB en plus.

Dans ce cas, l’exercice initial brûle une quantité substantielle de glucose dans le corps, ce qui induit une transition plus rapide vers la cétose.

Sans exercice, les participants ont atteint la cétose environ 20 à 24 heures après le début du jeûne.

Quelques mises en garde !

Les chercheurs mettent en garde contre un repas trop riche ou un apport trop élevé de glucides avant de jeûner, car dans ce cas, exercice ou pas, atteindre la cétose pourrait prendre plusieurs jours.

Il s’agit donc de manger modérément avant de jeûner.

Ensuite, la fréquence (intermittence) du jeûne reste aussi à définir, et bien évidemment, il est dangereux de jeûner 24h/24 et 7j/7.

Mais, pour la plupart d’entre nous, il est parfaitement sûr et sain de jeûner une ou même deux fois par semaine pendant 24 heures ou plus.

Quel exercice, le cas échéant au début du jeûne ?

L’étude, qui invitait les participants à courir sur un tapis roulant pendant 45 à 50 minutes en moyenne, n’a pas non plus établi une quantité ou un type d’exercice idéal pour chaque personne.

Dans l’ensemble, cependant, les chercheurs pensent que plus une personne peut brûler d’énergie, mieux c’est.

Ils conseillent ainsi d’estimer le nombre de calories brûlées au cours de séances habituelles d’exercice et de chercher -sans prendre de risque- à brûler le plus de glucides, possible : « mieux vous préparez le terrain, plus tôt vous atteindrez la cétose dans votre jeûne ».

Enfin, les auteurs notent que, selon les déclarations des participants, l’exercice ne semblait pas aggraver la faim ou affecter l’humeur pendant le jeûne.

Source: Medicine & Science in Sports & Exercise Sept, 2021 DOI:10.1249/MSS.0000000000002655 The Effects of Exercise on β-Hydroxybutyrate Concentrations over a 36-h Fast: A Randomized Crossover Study

Plus sur le Jeûne intermittent