Actualités  –  publiée le 29/12/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Science Advances

Découverte d'un lien moléculaire majeur entre la croissance des tumeurs pulmonaires et les rythmes circadiens (Visuel Adobe Stock 308086464)

Cette équipe de l’Université de Rochester et du Scripps Research Institute (Californie), permet de mieux comprendre le lien entre une horloge biologique déréglée par le jetlag, le travail de nuit ou par quart, et le risque accru de certains cancers.

Les scientifiques ont découvert et documentent, dans la revue Science Advances, un lien moléculaire majeur entre la croissance des tumeurs pulmonaires et les rythmes circadiens.

Les rythmes circadiens ou « horloge biologique » désignent le processus cellulaire qui régit les cycles veille-sommeil.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi qu’une perturbation des rythmes circadiens est un facteur cancérogène probable.

Cette recherche révèle que lorsque l’horloge circadienne se dérègle, cela favorise l’expression d’un gène de signature du cancer connu sous le nom de HSF1 qui peut déclencher des tumeurs pulmonaires.

Les poumons faisant partie des organes particulièrement vulnérables aux perturbations de l’horloge biologique.

Le rôle de la signalisation HSF1, un mécanisme jusque-là inconnu

L’étude, réalisée sur des souris, confirme le lien entre les perturbations circadiennes imposées aux animaux et le développement des tumeurs.

L’un des auteurs principaux, le Dr Brian Altman, professeur de génétique biomédicale au centre médical de l’Université de Rochester explique que ces résultats sont applicables à l’Homme :

Pour lire la suite 🡺  HORLOGE et CANCER : Que se passe-t-il lorsque le rythme circadien est détraqué ? | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com