Par Étienne Aumont

Un chercheur analyse les résultats d'un patient. Profession Santé logo  04/08/2022

Un chercheur semble avoir falsifié des données de dizaines d’articles scientifiques qui soutiennent une théorie encore trop dominante dans la recherche sur l’Alzheimer. (Photo Getty Images)

Un rapport résumé dans la prestigieuse revue Science a révélé que Sylvain Lesné, un éminent chercheur sur l’Alzheimer, aurait commis de la fraude scientifique.

Le rapport concerne 34 articles scientifiques, dont un article fondateur sur le mécanisme derrière la maladie et sa progression vers la perte de mémoire.

Bien que troublante, cette fraude ne fait que renforcer un constat de plus en plus souvent évoqué: la science doit retrouver ses racines d’intégrité, de pensée critique et d’ouverture.

« Une bonne partie de 15 ans de recherches sur la maladie d’Alzheimer est bonne pour la poubelle », pouvait-on lire dans Le Journal de Montréal du 24 juillet 2022.

On peut retrouver ce genre d’allégation dans de nombreux médias partout sur la planète.

En une phrase, l’égarement d’un champ de recherche où 20 000 articles scientifiques sont publiés annuellement est mis sous la responsabilité d’un seul chercheur.

En tant qu’étudiant au doctorat à l’UQAM travaillant sur la maladie d’Alzheimer, je me suis senti interpellé par la couverture de cette nouvelle.

Aux origines de la fraude

En 1992, John Hardy et Gerald Higgins proposaient l’hypothèse de la cascade amyloïde pour expliquer la maladie d’Alzheimer.

Cette hypothèse propose une cause unique à la maladie: l’accumulation d’une protéine nommée amyloïde bêta.

L’idée est que cette protéine s’accumule sous différentes formes dans le cerveau, ce qui déclencherait une cascade d’événements menant à la perte de fonctions cérébrales telles que la mémoire.

Quatorze ans plus tard, Sylvain Lesné publie un article-choc dans Nature: il y apporte l’une des preuves les plus convaincantes qu’effectivement, lorsqu’une forme spécifique d’amyloïde s’accumule dans le cerveau, elle provoque une perte de fonctions cognitives chez la souris.

Pour lire la suite 🡺 Fraude dans la recherche sur l’Alzheimer: non, nous n’avons pas perdu quinze ans | Profession Santé (professionsante.ca)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com