Voile – Championnats du monde

Dominique Vallée n’ira pas à Londres

Montréal, 24 mars 2012 (Sportcom) –

 

 Dominique Vallée a vu toutes ses chances de se qualifier pour les Jeux olympiques être complètement annihilées, samedi, alors qu’elle n’a pas réussi à se qualifier pour la finale des Championnats du monde RS:X présentés à Cadix, en Espagne.

La Trifluvienne a passé les six dernières semaines en Espagne afin de mettre toutes les chances de son côté, mais Dame Nature lui a réservé une mauvaise surprise. « Le vent était très faible depuis mon arrivée, ici, j’ai donc pu améliorer mes points faibles et trouver le bon équipement et puis, depuis le début des qualifications, il vente très fort », a-t-elle indiqué.

 

Une journée annulée

Le vent était si fort que vendredi, les organisateurs ont été obligés d’annuler la journée, donc au lieu de prendre les cinq meilleures courses sur six, les véliplanchistes n’ont pas pu annuler leur pire manche puisqu’elles n’en auraient que quatre au total.

« Je devais gagner pour pouvoir passer à la finale, a souligné l’athlète de 37 ans. Cette façon de faire fait en sorte qu’aussitôt que tu as une malchance, tu es cuite pour la suite des choses. »

Dominique a finalement fini au 19e rang ce qui l’a classée au 54e rang au classement général. Comme seules les 40 premières passaient à l’étape suivante, elle a vu ses Championnats du monde prendre fin.

 

Pas de Jeux olympiques

En prévision des Jeux olympiques, la principale rivale de Vallée était la Britanno-Colombienne Nikola Girke, qui elle a terminé en troisième place pour conclure les qualifications au 18e échelon.

Si en 2008, son exclusion l’avait terriblement déçu, cette fois la Trifluvienne est beaucoup plus sereine. « Je suis déçue, c’est sûr, mais contrairement en 2008, ma vie ne tourne pas seulement alentour de la compétition. Je ne me suis pas entraînée à temps plein non plus.

« Nikola est beaucoup plus forte que moi quand les vents sont forts tandis que moi, je suis plus à l’aise quand les vents sont plus faibles. Les conditions étaient donc contre moi. Je vais servir de réserviste et pour être honnête dans le vent, elle va mieux que moi et à Londres, il y a habituellement beaucoup de vents.»

 

La relève

Laurence Bonneau-Charland, qui est une élève de Vallée, fait de la planche à voile pour la deuxième année et déjà, elle se retrouve aux Championnats du monde. « Elle connaît une belle progression, l’avenir s’annonce prometteur. »

La jeune véliplanchiste de Trois-Rivières a terminé la compétition au 73e rang.

 

 -30-

Marco Brunelle

www.sportcom.qc.ca /pe : sportcom-pupitre