Actualités  –  publiée le 11/08/2020 par Équipe de rédaction Santélog

Journal of the Mechanical Behavior of Biomedical Materials

En révélant et en évaluant par microscopie à force atomique l’érosion dentaire à l’échelle nanométrique induite par les boissons, cette équipe du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) sensibilise à la consommation excessive d’aliments et de boissons acides et sucrés.

La perte d’émail, si elle n’est pas traitée, peut entraîner diverses affections dentaires, notamment des taches, des fractures, une sensibilité et une translucidité. C’est à lire dans le Journal of the Mechanical Behavior of Biomedical Materials.

Les chercheurs du KAIST ont utilisé la microscopie à force atomique pour évaluer quantitativement comment les boissons acides et sucrées affectent l’émail des dents humaines à l’échelle nanométrique. L’émail est la substance blanche dure qui forme la partie externe d’une dent. C’est la substance la plus dure du corps humain, elle est encore plus solide que l’os.

Sa surface résiliente est composée à 96% de minéraux, le pourcentage de minéraux le plus élevé de tous les tissus corporels, ce qui la rend durable et résistante aux dommages. Mais si l’émail agit comme une barrière pour protéger les couches internes molles de la dent, il est vulnérable face aux acides et aux sucres alimentaires.

L’excès d’aliments et de boissons acides et sucrés induit une érosion certaine de l’émail

Une équipe de recherche dirigée par le Pr Seungbum Hong du KAIST décrit une nouvelle technique de microscopie à force atomique qui permet de caractériser, à l’échelle nanométrique, cette érosion de l’émail. Cette technologie de microscopie à balayage de très haute résolution, permet d’identifier des changements de l’ordre de fractions de nanomètre (nm) donc des caractéristiques telles que la rugosité de surface.

Les boissons Coca-Cola®, Sprite® et Minute Maid®

sont ici testées pour leurs effets sur l’émail dentaire. 5 molaires humaines saines obtenues auprès de volontaires âgés de 20 à 35 ans ont été immergées dans ces boissons achetées et ouvertes juste avant l’expérience d’immersion. Les chercheurs ont pu observer que la rugosité de surface de l’émail des dents augmentait considérablement au fil du temps tandis que l’élasticité de la surface de l’émail diminuait considérablement.

  • la surface de l’émail est 5 fois plus rugueuse avec une immersion de 10 minutes ;
  • l’élasticité de l’émail des dents 5 fois plus faible avec une immersion de 5 minutes.
  • Les rayures sur l’émail favorisent cette érosion : se brosser les dents trop fort et avec un dentifrice contenant des particules de polissage peut provoquer des rayures sur la surface de l’émail, qui sont des sites plus vulnérables encore à l’érosion.

Source: Journal of the Mechanical Behavior of Biomedical Materials October, 2020 DOI : 10.1016/j.jmbbm.2020.103930 Nanoscale effects of beverages on enamel surface of human teeth: An atomic force microscopy study

Plus sur l’Érosion dentaire