Accueil Course au large  tour du monde  en solitaire

L’Autrichien Norbert Sedlacek a quitté Les Sables-d’Olonne dimanche à 11H10 sur son 60 pieds Ant Arctic Lab.

Il va tenter d’effectuer en solitaire un tour du monde rallongé de 32000 milles théoriques en franchissant les cinq océans à la suite en commençant par remonter vers le pôle Nord avant de filer vers Bonne Espérance puis le Horn.

Durée estimée de ce voyage : 165 jours.

Retour en images sur ce départ depuis Le Saint des Saints du Vendée Globe.

Une image contenant ciel, extérieur, embarcation, eau

Description générée automatiquement Une image contenant texte, clipart

Description générée automatiquement

11H10, dimanche 15 août devant la bouée Nouch Sud de l’entrée de la passe des Sables-d’Olonne : Norbert Sedlacek entame sa troisième tentative de tour des 5 océans en solitaire. | DR / ANT ARCTIC LAB

Voiles et Voiliers. Publié le 16/08/2021 à 07h01

C’est la troisième tentative de l’Autrichien Norbert Sedlacek qui a quitté Les Sables-d’Olonne dimanche à 11h10 pour tenter d’aller au bout du plus grand défi de sa carrière de marin. Un tour du monde par les deuxpôles et les 5 océans, un périple de 32 000milles qu’il espère boucler en 165 jours pour tester de façon accélérée les matériaux durables et recyclables avec lequel il a construit son 60 pieds novateur Ant Arctic Lab.

Voiles et Voiliers était allé à sa rencontre juste avant son départ.

Une image contenant extérieur, charrette

Description générée automatiquement

Pour réaliser en solitaire son tour du globe, Norbert Sedlacek a emporté en nourriture l’équivalent de 1,2 million de KCalories. | DR / ANT ARCTIC LAB

Le but de ce voyage au très long cours pour le skipper autrichien : « Essayer de changer les mentalités parmi les autres navigateurs pour qu’ils s’intéressent aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériaux plus respectueux de la nature ».

Ici, pour suivre en direct la progression de Norbert Sedlacek. Cartographie

Une image contenant personne, extérieur, foule

Description générée automatiquement

Dernières questions de la presse, dernières embrassades, avant le grand largage des amarres. | DR / ANT ARCTIC LAB

C’est dans cet esprit qu’il a quitté le port vendéen à bord de son 60 pieds construit en laine de roches volcaniques avec une double coque afin de résister aux éventuels icebergs et autres OVNI qu’il pourrait rencontrer sur sa très longue route à venir.

Une image contenant texte, ciel, extérieur, signe

Description générée automatiquement

Comme les skippers du Vendée Globe, Norbert Sedlacek a eu le droit dimanche à quelques messages personnalisés. | DR / ANT ARCTIC LAB

Une image contenant eau, extérieur, ciel, navire

Description générée automatiquement

Ce n’était pas la foule des grands départs du Vendée Globe, mais l’esprit y était, dimanche matin, sur la grande jetée des Sables-d’Olonne. | DR / ANT ARCTIC LAB

Une image contenant ciel, extérieur, eau, embarcation

Description générée automatiquement

Derniers adieux en mer. Cap sur le Grand Nord, d’abord. | DR / ANT ARCTIC LAB

Une image contenant eau, extérieur, ciel, embarcation

Description générée automatiquement

32 000 milles théoriques se sont affichés dimanche matin devant la proue de l’Autrichien. | DR / ANT ARCTIC LAB

EN SOLITAIRE NORBERT SEDLACEK RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE