Accueil Sport de glisse et voile légère

La scène n’est pas banale. À bord de son minuscule catamaran de 4 mètres, l’Australien Mick Butler a affronté une houle de 6 mètres dans la baie de Jervis, en Nouvelle-Galles du Sud (Australie). Le skipper, qui naviguait en solitaire pour cette folle virée, raconte cette sortie mémorable.

Bien équilibré en l’air, l’Australien Mark Butler défie les lois de la gravité à bord de son petit Hobie 14 ! Gare à l’atterrissage… | BRADLEY SISSINS

Christophe FAVREAU. Modifié le 18/12/2020 à 17h16 Publié le 17/12/2020 à 08h32

Si la baie de Jervis, à 200 kilomètres dans le sud de Sydney (Australie) est d’ordinaire plutôt calme, une tempête générant des vents de 45 à 60 nœuds pendant plusieurs jours a changé son visage de façon spectaculaire en juillet dernier, au point de lever une énorme houle qui aurait dû calmer les ardeurs des marins locaux.

En 2007, Mike Butler et Sue Etherington sont devenus champions du monde de Hobie Cat 16 aux îles Fidji, au milieu des vagues… Déjà ! | ARCHIVES MIKE BUTLER

C’était sans compter sur la bravoure du local Mick Butler, champion du monde de Hobie Cat 16 en 2007 avec Sue Etherington, qui n’a pas hésité à se mettre à l’eau malgré le vent et la pluie. Sans doute n’a-t-il pas trouvé d’équipier pour l’accompagner dans sa folle entreprise puisque c’est en solo, à bord d’un minuscule Hobie 14 qu’il est allé affronter l’énorme « swell ». Avec une maîtrise et un style typiquement australien !

VOIR AUSSI :

VIDÉO. Saut de vagues en Hobie Cat

EN IMAGES. Un jeune windsurfer affronte une vague géante de 10 mètres dans le Finistère !

J’ai tout de suite su que l’atterrissage allait être très violent

Mick Butler navigue sur des Hobie Cat depuis 40 ans. Avec le Hobie 14, le skipper retrouve sa jeunesse… À 54 ans ! | HOBIE CAT ASIA PACIFIC

« C’était terrifiant de se retrouver dans cette série d’énormes vagues.

Celle sur laquelle j’ai décollé était très raide et j’ai vraiment cherché à prendre un maximum de vitesse pour la passer avant qu’elle ne se brise.

Lorsque je me suis retrouvé en l’air, je me suis dit intérieurement ” mais qu’est-ce que je viens de faire ? “

Je me suis retrouvé tellement haut que j’ai tout de suite su que l’atterrissage allait être très violent.

Je suis tombé lourdement sur le flanc du bateau qui a atterri sur la tranche.

Cela m’a valu ensuite une énorme ecchymose sur la cuisse.

J’ai glissé le long du trampoline et relâché complètement l’écoute de grand-voile.

Comme j’étais plein vent arrière, le bateau a continué sa route après être retombé.

Depuis cette sortie mémorable, j’ai navigué tous les week-ends en Hobie 14 », se souvient le skipper de 54 ans, qui alterne les différents modèles de la marque américaine depuis 40 ans.

Un entraînement efficace puisqu’il a remporté le titre national australien cette année !

Pour le plaisir des yeux, voici l’intégralité de la séquence immortalisée par le photographe Bradley Sissins :

Paré au décollage ! | BRADLEY SISSINS

Mick Butler s’est retrouvé satellisé par la vitesse qu’il avait cherché à optimiser pour passer la vague avant qu’elle ne se brise… | BRADLEY SISSINS

Une fois en l’air, Mike a complètement relâché l’écoute de grand-voile pour essayer de maintenir son bateau à plat… en vain. | BRADLEY SISSINS

L’atterrissage, brutal, se fera sur la tranche et laissera une belle ecchymose au skipper. | BRADLEY SISSINS

Un temps en équilibre sur la tranche, le petit Hobie 14 ne chavirera pas et reprendra immédiatement sa route, au grand soulagement du skipper. | BRADLEY SISSINS

SPORT DE GLISSE ET VOILE LÉGÈRE SPORT HOBIE CAT