Actualités  –  publiée le 26/06/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Nature Humanities and Social Sciences Communications

La flexibilité cognitive et l'empathie sont identifiées comme 2 clés fondamentales de négociation ou régulation du stress social (Visuel KyotoU/Global Comms)

La flexibilité cognitive et l’empathie sont identifiées comme 2 clés fondamentales de régulation du stress social, par ces psychologues de l’Université de Kyoto qui analysent en profondeur, à travers un vaste examen de la littérature, la manière dont les liens sociaux peuvent être à double tranchant.

L’étude, publiée dans la revue Nature Humanities and Social Sciences Communications, suggère que du côté positif, le lien social bien sûr permet de renforcer les relations interpersonnelles, mais du côté négatif, les liens sociaux peuvent se faire discriminants et menaçants, et induire également détresse émotionnelle et troubles anxieux.

Les chercheurs rappellent que dès l’enfance, on nous apprend les avantages des liens et des interactions sociales et de l’empathie, comme une stratégie de survie et de bien-être mental.

Cependant, dans certains cas, ces liens peuvent aussi blesser en favorisant une « détresse empathique » et discriminer, en favorisant « la discrimination ».

Un bon exemple est un statut COVID positif qui, au cours de la pandémie, a pu entraîner différentes formes de stress social (rejet, discrimination, peur…).

L’équipe a donc regardé quels pouvaient être les comportements ou traits permettant de mieux négocier ce type de stress social.

Pour lire la suite 🡺   EMPATHIE : Une clé contre le stress | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 contact@gacougnolle.com