AccueilVendée Globe

DIRECT. Vendée Globe : Escoffier dans un radeau de survie, quatre skippers à son secours (ouest-france.fr)

Kévin Escoffier (PRB) a déclenché lundi 30 novembre en milieu d’après-midi sa balise de détresse alors qu’il naviguait dans les 40es Rugissants. A 17 h, Jean Le Cam est arrivé sur zone pour tenter de le récupérer dans son radeau de survie. Yannick Bestaven, Boris Herrmann et Sébastien Simon se sont également déroutés pour venir en renfort. Suivez en direct la journée du 30 novembre.

Suivez le 23e jour de course de ce Vendée Globe 2020 en direct. | DAVID ADEMAS / OUEST-FRANCE

Ouest-France  Ouest-France. Modifié le 30/11/2020 à 21h04

La quatrième semaine de course du Vendée Globe 2020 débute au plus mal pour Kevin Escoffier (PRB) ce lundi 30 novembre. Le skipper, qui occupait la 3e place, a déclenché sa balise de de détresse alors qu’il naviguait dans les 40es Rugissants. Jean Le Cam est arrivé sur zone pour le récupérer, alors qu’il se trouvait dans son radeau de survie. Yannick Bestaven, Boris Herrmann et Sébastien Simon se sont également déroutés pour venir en renfort.

LIRE AUSSI. Ce que l’on sait du naufrage de Kevin Escoffier

Leader, Charlie Dalin (Apivia), qui participe à sa toute première course autour du monde en solitaire ; a vu son poursuivant Thomas Ruyant (Linked Out) réduire un peu l’écart (277 miles au pointage de ce lundi matin).

Quant à Alex Thomson (Hugo Boss) il a abandonné samedi et se déroute vers Le Cap, en Afrique du Sud. Le troisième abandon sur le Vendée Globe pour celui qui était sur le podium des deux précédentes éditions. Jérémie Beyou (Charal) a lui passé l’équateur hier matin, 10 jours 20 heures et 23 minutes après Alex Thomson.

CARTE. Vendée Globe – Classement et positions : Dalin leader, Ruyant grapille et Escoffier conforte

Suivez le direct de l’événement

LUNDI 30 NOVEMBRE 2020

Ce que l’on sait du naufrage de Kevin Escoffier et de son sauvetage

Le skipper malouin Kevin Escoffier, troisième au classement du Vendée Globe, a déclenché sa balise de détresse dans les 40es Rugissants. Son bateau ayant une importante voie d’eau, il s’est réfugié dans son radeau de survie. Jean Le Cam est arrivé sur zone à 17 h. Il a aperçu le radeau de survie de PRB, puis son skipper à l’intérieur. Yannick Bestaven, Boris Hermann et Sébastien Simon se déroutent pour lui prêter main forte..

LIRE NOTRE ARTICLE.

PRB Le bateau de Kevin Escoffier sur ce Vendée Globe.

Le classement à 18 h, ce lundi 30 novembre :

Ce lundi au pointage de 18 h, c’est toujours le Normand Charlie Dalin (Apivia) qui est en tête de la flotte du Vendée Globe 2020, réduite à 31 skippers après l’abandon d’Alex Thomson. Son poursuivant, le Dunkerquois Thomas Ruyant (LinkedOut), compte désormais 241 milles de retard

CARTEVendée Globe – Classement et positions : Dalin leader, Ruyant grapille

Classements et positions des skippers du Vendée Globe sont à retrouver sur ouest-france.fr.

LUNDI 30 NOVEMBRE 2020  15h09

Les messages de soutien continuent d’affluer…

LUNDI 30 NOVEMBRE 2020  21h04

Trois bateaux autour de Kevin Escoffier 

20h24

Sébastien Simon aussi appelé en renfort

La direction de course a aussi demandé à Sébastien Simon de venir porter assistance à Kévin Escoffier.

[UPDATE]
Race Direction has also requested that Sébastien Simon reroute towards the zone in order to assist.#VG2020

— Vendée Globe (@VendeeGlobe) November 30, 2020

19h50

Les skippers “inquiets” pour Escoffier

19h24

Bestaven et Hermann se détournent pour aller porter assistance à Escoffier

19h14

Alors que le sauvetage de Kevin Escoffier est toujours en court, la nuit tombe

Sur cette photo prise par Alexia Barrier, on voit que le soleil se couche alors que le sauvetage de Kevin Escoffier est toujours en cours…

18h21

Ari Huusela pense à Escoffier et Le Cam

17h09

Jean Le Cam est sur zone et aperçoit Kevin Escoffier

Jean Le Cam, le concurrent le plus proche de la dernière position connue de Kevin Escoffier, est arrivé sur zone à 17 h. Le skipper finistérien a informé la direction de course qu’il voyait Kevin Escoffier à bord de son radeau de survie. Il va déplomber son moteur pour le récupérer.

17h01

Kevin Escoffier en détresse dans les 40es Rugissants

Le skipper de PRB, Kévin Escoffier, a déclenché en milieu d’après-midi sa balise de détresse alors qu’il naviguait dans les 40es Rugissants. Jean Le Cam a été dérouté, des secours s’organisent.

LIRE NOTRE ARTICLE.

Kevin Escoffier, skipper de PRB sur le Vendée Globe.

16h50

Kevin Escoffier a déclenché sa balise de détresse

16h36

Damien Seguin : « Même se faire à manger est compliqué… »

Damien Seguin (Groupe Apicil) revient pour Voiles et Voiliers sur son entrée dans les quarantièmes rugissants, et sur les conditions de vie à bord plus rudes dans le grand Sud. LIRE LE CARNET DE BORD DE DAMIEN SEGUIN.

Difficile pour Damien Seguin de se faire à manger dans les conditions actuellement. Mais le skipper n’oublie pas qu’il doit prendre des forces.

16h08

Alex Thomson : « J’ai donné ma vie pour cette course, c’est difficile à avaler »

Victime d’une avarie de safran et privé de gouvernail sur Hugo Boss, le skipper britannique Alex Thomson, en tête du Vendée Globe lors des premiers jours de compétition, a décidé samedi de se dérouter vers Le Cap, actant ainsi la fin de son tour du monde. Très ému, le skipper britannique a dû mal à digérer son troisième abandon en cinq participations. VOIR LA VIDEO. 

15h32

Flashé à 22 nœuds, Jérémie Beyou (Charal) prend son envol

www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01124706/src/q00mklr/zone/1/showtitle/1/

15h13

Ça bricole du côté d’Arnaud Boissieres

15h04

A bord avec Jean le Cam : » C’est chaotique, ça mousse de partout ! »

Comme il nous l’avait promis, Jean Le Cam envoie chaque semaine à Ouest-France, en vidéo, un carnet de bord, où il nous raconte ses conditions de vie à bord pendant le Vendée Globe. Aujourd’hui, lundi, l’ambiance a changé sur Yes We Cam. Toujours 4e, Jean connaît des conditions musclées et reconnaît que c’est assez difficile.

LIRE L’ARTICLE. 

Jean Le Cam à bord de Yes We Cam sur le Vendée Globe.

14h33

Isabelle Joschke : ” Il s’est mis à faire froid du jour au lendemain “

www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01124706/src/q00mvx5/zone/1/showtitle/1/

13h59

Virtual Regatta. Quelle route prendre aujourd’hui ?

Les leaders de Virtual Regatta en termineront avec l’Atlantique Sud mardi à la mi-journée. Pour les autres groupes et ceux qui, héliportés, rejoignent le jeu, il va falloir trouver le bon chemin jusqu’au Cap de Bonne Espérance. Conseils et explications de Yann Amice, le directeur scientifique de notre partenaire SportRizer. LIRE L’ARTICLE.

Les différents groupes sur Virtual Regatta ce lundi 30 novembre à 9 h.

13h22

Alex Thomson, très touché: “Cette fois-ci j’ai pensé que c’était possible”

12h49

Pascal Bidegorry, au sujet de Charlie Dalin : 

“Je n’ai pas peur pour lui, il montre beaucoup de lucidité et il est d’une clairvoyance extraordinaire. Il sait très bien que les “escapes” routes, il n’y en a pas beaucoup.”

12h47

Charlie Dalin (Apivia), sur les 24-36 prochaines heures :

“Il y a le courant des Aiguilles à gérer. Concernant la tempête, je n’ai pas le choix et je dois y aller. J’ai bien analysé et j’ai jugé que c’est acceptable (de passer dans la tempête). Il ne faudra pas être régatier, mais marin ! Il faudra avoir le sens marin”

12h36

Charlie Dalin (Apivia) 

“J’ai réussi à trouver le bon rythme J’ai enfin trouvé ce sommeil profond, qui permet de me reposer et forcément c’est très important pour mon organisme”

12h32

Charlie Dalin (Apivia) :

“Depuis ce matin je me prépare pour ma première tempête australe. Mais je suis heureux d’être là, d’être en tête, mais si ça n’a pas encore d’importance à ce stade de la course.”

12h31

Et la présence de Charlie Dalin !

12h30

Votre rendez-vous quotidien dédié au Vendée Globe ! Aujourd’hui,Pascal Bidegorry, vainqueur de la Volvo Ocean Race en 2018 et double vainqueur de la Transat Jacques Vabre est l’invité de l’émission !

11h48

A bord avec Louis Burton : « J’ai cru que j’allais rentrer sans quille au Cap… »

Le skipper de Bureau Vallée II, le Malouin Louis Burton, livre à Ouest-France en exclusivité, son carnet de bord. Aujourd’hui, alors qu’il est entré dans les 40es Rugissants, il confie qu’il a déjà eu le droit à sa première frayeur…

LIRE L’ARTICLE.

Louis Burton, le skipper malouin à bord de Bureau Vallée II.

11h37

Alan Roura : “J’essaye de faire avancer le bateau tant bien que mal”

11h35

Manuel Cousin : ” Tellement heureux d’être là et d’aller vers le Sud… C’est l’inconnu !”

En voir plus

Vendée Globe Direct Charlie Dalin Vendée Sport Voile Actualité en continu Jérémie Beyou

Jean Le Cam Thomas Ruyant