Les neuf skippers se présentent à Cascaïs
Coupe de l’America / jeudi 04 août 2011
 
La conférence de presse pour marquer l´ouverture de la première étape des World series a été organisée ce matin à Cascaïs. Une occasion pour les skippers de se présenter et de donner leurs sentiments à 48 heures des premières régates.

C’est ce samedi après-midi que se disputeront les toutes premières manches de cette épreuve. Au programme trois courses en flotte dans le cadre de l’AC Open ainsi que des runs de vitesse sur 500 mètres. Le lendemain une quatrième course en flotte devrait se disputer. Les dernières prévisions pour samedi annoncent un vent de nord-ouest d’une quinzaine de noeuds qui risque de se renforcer en fin d’après-midi. 
 
Bertrand Pacé (FRA), skipper, Aleph (FRA) ” Nous commençons à prendre la mesure du bateau mais nous avons encore beaucoup à apprendre. Notre objectif ici à Cascais est de terminer derrière les « gros » et je pense que nous pouvons y arriver si nous progressons bien individuellement et collectivement. L’aile ouvre beaucoup plus de possibilités, cela change du réglage d’une voile normale avec une gestion de la puissance qui est étonnante. C’est très physique mais les AC45 restent des bateaux compréhensibles et accessibles. »
 
Terry Hutchinson (USA), skipper, Artemis Racing (SUE) « Nous avons une nouvelle équipe et nous apprenons beaucoup de nous-mêmes, de ces catamarans et du multicoque en général. Au fur et à mesure que la compétition avancera, le niveau de performance augmentera et la hiérarchie du classement risque d’évoluer. »
 
Mitch Booth (AUS), skipper, China Team (CHN) « C’est vraiment un immense plaisir, la première fois que nous essayons de relier l’Orient et l’Occident. C’est souvent un sacré défi mais quand vous arrivez à ce que les choses fonctionnent et prennent, c’est très gratifiant. Nous apprenons à communiquer très rapidement à bord et nous nous régalons tous les jours. » 
  
Dean Barker (NZL), skipper, Emirates Team New Zealand (NZL) « Ces dernières années, notre équipe s’est vraiment concentrée sur le monocoque, obtenant quelques bons résultats. La transition vers le multicoque est très intéressante. C’est un nouveau jeu pour beaucoup d’entre nous et nous avons encore à apprendre. »
 
Loïck Peyron (FRA), skipper, Energy Team (FRA) « Vous préférez forcément une aile qui vous apporte un effet « turbo » plutôt qu’une voile normale. Ces bateaux sont très intéressants et les bons outils pour le jeu que nous voulons jouer. J’adore apprendre et depuis que nous sommes ici à Cascais, nous prenons un réel plaisir à apprendre tous les jours de nouvelles choses. L’aile est la grande différence, c’est ce qui donne cette incroyable puissance à contrôler mais c’est un multicoque et nous ne sommes pas perdus. Ces bateaux demeurent globalement faciles à gérer même si parfois les formes rendent les choses un peu instables mais ils sont parfaits pour régater partout. »
  
Vasilij Zbogar (SLO), skipper, Green Comm Racing (ESP) « Nous n’avons réalisé que le premier jour à bord de ces bateaux, chacun doit se comporter en skipper, cette machine se mène en équipe. »
 
Chris Draper (GBR), skipper, Team Korea (KOR) « Nous sommes très excités. Ces bateaux nous offrent un superbe terrain de jeu. La présence de l’aile permet de niveler les équipes même si nous ne nous faisons pas de fausses illusions. Prenons déjà le départ de la course et régatons, nous verrons bien. »
 
James Spithill (AUS), skipper, ORACLE Racing Spithill (USA) « Favori est un terme intéressant mais quand vous regardez le niveau des marins présents ici et à quel point chacun progresse vite, cela vous donne une bonne idée de ce qui va se passer sur l’eau. »
  
Russell Coutts (NZ), skipper, ORACLE Racing Coutts (USA) « Nous nous sommes entrainés autant que nous pouvions et je pense que nous sommes prêts. Nous nous concentrons sur la course maintenant et nous avons nos chances de l’emporter.»