L´America´s Cup fête son anniversaire.­..
Coupe de l’America / lundi 22 août 2011
 

Il y a 160 ans aujourd’hui, la goélette America triomphait de la fine fleur de la flotte britannique lors d’une course autour de l’Ile de Wight remportant ainsi un trophée qui porte depuis son nom. Née le 22 août 1851, l’America’s Cup est souvent décrite comme le plus ancien trophée sportif au monde.
 
Tout commence lorsque la goélette traverse l’Atlantique depuis la côte Est des Etats-Unis vers la Grande Bretagne afin de prendre part à la saison des régates qui réunissent à l’époque l’élite de la voile. Cependant, ses armateurs doivent se raviser en arrivant dans les eaux britanniques. America ne trouve pas le comité d’accueil espéré et les régates sont difficiles à trouver. America peut finalement s’inscrire à la Coupe des 100 Guinées organisée par le Royal Yacht Squadron et se disputant autour de l’Ile de Wight face à une flotte exclusivement britannique. Le règlement est clair, celui qui gagne l’épreuve en temps réel remporte le trophée.
 
Le coup de canon retentit à 10h00 du matin le 22 août. America débute mal la course et passe la marque de No Mans Buoy en cinquième position. Mais un bon bord à l’intérieur de Nab Lightship (bateau-phare) lui permet de doubler Culver Cliff en tête. La goélette n’a jamais pu être ensuite rattrapée. America boucle la course à 20h37, 12 minutes devant le petit voilier britannique Aurora. Les armateurs américains imaginent un instant fondre le trophée pour fabriquer des médailles. Heureusement, ils changent d’avis offrant l’Aiguière d’Argent au New York Yacht Club selon un acte de donation, le Deed of Gift, qui gouverne encore la compétition aujourd’hui.