Accueil Équipement – Entretien  moteur marin

L’entretien du moteur, faites-le vous-mêmes !

Voiles et Voiliers édite un nouveau Guide Expert « do it yourself » pour connaitre et entretenir les moteurs des voiliers, in-bord et hors-bord.

Un indispensable de l’entretien du bateau, par le très expérimenté Jean-Philippe Totot.

Une image contenant texte, homme, personne Description générée automatiquementUne image contenant texte, clipart Description générée automatiquement

Le Guide Expert « Les moteurs in-bord et hors-bord » est à retrouver sur notre boutique en ligne. | DR/JEAN-MARIE LIOT

Voiles et Voiliers Publié le 07/01/2022 à 15h21

Voiles et Voiliers vous propose une nouvelle édition de sa collection Guide Expert.

Notre objectif est de vous permettre de mieux connaître et d’assurer l’entretien de vos bateaux.

Nous souhaitons faire de cette collection le guide de référence du « Do-it-yourself, DIY des marins » avertis, expression anglo-saxonne en vogue, littéralement « faites-le vous-même », en mettant à votre disposition les connaissances et les conseils des meilleurs experts du nautisme.

Par Jean-Philippe Totot, 30 ans d’expérience chez Volvo Marine

Avec plus de 30 ans d’expérience chez Volvo Marine, Jean-Philippe Totot nous livre ses secrets sur les moteurs de nos bateaux.

Les engins d’aujourd’hui ont bien changé.

L’in-bord essence a disparu des catalogues, le hors-bord quatre-temps a supplanté avantageusement les vieux deux-temps, la qualité des accessoires auxiliaires s’est améliorée, les circuits électriques sont devenus mieux adaptés aux contraintes de l’environnement marin.

Extrêmement fiables, peu bruyants, voire silencieux, ils demandent cependant, comme toute machine, un contrôle régulier et un entretien rigoureux, gages de sorties et croisières heureuses.

Pour assurer un entretien de qualité du moteur

Trente années passées dans le domaine du moteur marin m’ont permis d’acquérir une solide expérience et de réaliser que les questions des utilisateurs étaient toujours les mêmes : « Mon moteur chauffe, pourquoi ? », « Le moteur ne démarre pas, pourquoi ? », « Mon moteur s’est arrêté, pourquoi ? »

Le but de ce guide est de vous aider à mieux connaître vos moteurs, mieux comprendre le « pourquoi du comment » et accompagner les adeptes du « Faites-le vous-même » à assurer un entretien de qualité, tout en sachant à quel moment l’intervention d’un professionnel devient indispensable.

Les moteurs traités dans ce guide sont les in-bord diesel de 10 à 150 ch (propulsion et groupe électrogène) et les hors-bord essence de 2 à 25 ch (propulsion du bateau et annexe).

Prix : 19,99 €, de Jean-Philippe Totot, éditions Voiles et Voiliers

Achetez cet ouvrage sur notre boutique en ligne

Retrouvez tous les ouvrages Voiles et Voiliers sur voilesetvoiliers.ouest-france.fr/boutique/

Une image contenant intérieur, personne, fraise

Description générée automatiquementJean-Philippe Totot. | JEAN-MARIE LIOT

À propos de l’auteur, Jean-Philippe Totot

« Après une formation à la technologie de l’automobile en Allemagne au sein du groupe Mercedes Benz, j’ai continué huit années dans cette voie.

Devenu instructeur dans l’école après-vente Mercedes en France, puis inspecteur technique sur toute la région Normandie, j’ai commencé à naviguer au large après les années habituelles d’apprentissage sur des petits bateaux.

En 1980, J’ai embarqué avec Jean-Claude Parisis sur Charles Heidsieck Magnum pour la course La Baule-Dakar que nous avons gagnée en Classe 1 monocoque.

Puis en 1981 ce fut la Whitbread avec Éric Tabarly sur Pen Duick VI, précédée par un grand chantier de refonte où je me suis occupé entre autres de la remotorisation du bateau.

J’ai acquis quelques expériences en multicoque — 7e de la course La Rochelle/La Nouvelle-Orléans en 1983 —, j’ai effectué de nombreux convoyages transatlantiques — treize à ce jour, dont deux transats en tant que skipper de Pen Duick VI — et je suis passé par la construction d’engins de vitesse sur la base de Brest avec un prao à hydrofoils.

J’ai également été constructeur de catamarans à moteur rapides pour la pêche au gros, architecte et constructeur de catamarans de servitude rapides pour la plongée et le transport de passagers.

Après m’être occupé de problématiques de corrosion en milieu marin, je suis entré chez France Hélices, puis dans le réseau Volvo Penta en 1996.

Durant ces années, je me suis occupé des motorisations de nombreux voiliers de course — Imoca, Class40, trimarans Orma, grands catamarans pour The Race, Groupama 3Spindrift — de vedettes de pilotage, de vieux gréements dont La Recouvrance, de patrouilleurs militaires, de navires de pêche, de voiliers de course-croisière, de l’ensemble des JPK, et on en passe…

Le tout a été entrecoupé de quelques courses classiques chez nos amis anglais — Cowes Dinard, Commodore’s cup, Panerai Classic — et de croisières souvent trop courtes.

Aujourd’hui, je m’occupe de la restauration d’un 48 pieds de 1962 et je continue à participer à quelques montages spéciaux pour des teams du Vendée Globe, entre autres. »

MOTEUR MARIN CULTURE VOILE