Vol 16, no 5 16 juillet 2013

Martin Robitaille en bronze

 

Martin Robitaille

Même s’il n’est pas parvenu à défendre son titre, le navigateur québécois Martin Robitaille est tout de même monté sur le podium au Championnat du monde junior de Finn qui a pris fin vendredi, au lac de Garde, en Italie. L’athlète de Deux-Montagnes a terminé la compétition au troisième échelon pour décrocher la médaille de bronze.

Après cinq journées de courses, Robitaille a conclu l’épreuve avec un total de 41 points. Le Brésilien Jorge Joao Zarif (17 points) a été sacré nouveau champion du monde junior, tandis que l’Australien Jake Lilley (36 points) a terminé deuxième.

À la 11e et dernière manche disputée sur le plan d’eau situé dans les Alpes italiennes, Robitaille a fini 11e, obtenant son pire résultat depuis le début de la régate.  « C’était bien parti pour moi. Mais les courants étaient très forts et j’ai eu du mal à m’ajuster. J’ai touché une bouée ce qui m’a valu une pénalité. Je suis passé du premier peloton au troisième et ç’a pas mal miné mes chances dans la course », a expliqué Robitaille, déçu de ne pas avoir été en mesure de défendre son titre.

« Ceux qui m’ont battu n’étaient pas là l’an dernier. Mais je dois quand même apprendre à mieux gérer l’aspect psychologique de la course. Je préfère que ça m’arrive maintenant qu’aux Championnats du monde seniors. Ça démontre que j’ai encore du travail à faire là-dessus », a conclu le Québécois.

Avant les régates du jeudi, Robitaille occupait le deuxième rang, mais Jake Lilley a remporté les deux courses de la journée pour s’installer devant le Québécois, qui a dû se contenter du sixième échelon à la première sortie, puis du quatrième rang à la seconde manche.

« Ç’a été une difficile journée, a admis le Québécois de 21 ans. J’ai eu un peu de misère avec ma vitesse en raison d’ajustements. J’ai essayé un ajustement de mat un peu différent et ça n’allait pas. »