Actualités  –  publiée le 20/09/2022 par Équipe de rédaction Santélog

ESMO

Vers  la généralisation des tests sanguins de détection précoce des cancers (Visuel Fotolia)

C’est l’une des « tendances » marquantes documentées lors de ce Congrès 2022 de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO), la généralisation et les progrès des tests sanguins de détection précoce des cancers.

Ces travaux qui décrivent de nouveaux tests capables de détecter un signal de cancer commun pour plus de 50 types de cancer à partir de l’ADN tumoral circulant dans le sang annoncent ainsi une nouvelle ère de détection précoce du cancer qui va modifier les paradigmes du dépistage et donc des traitements du cancer.

L’auteur principal, le Dr. Deb Schrag, rappelle que la détection précoce doit rester l’une des priorités des services de cancérologie, car cette détection affecte ensuite toutes les étapes du diagnostic et du traitement du cancer.

Ces nouvelles données qui soutiennent la précision des tests sanguins de détection précoce de plusieurs cancers (MCED pour multi-cancer early detection) ont donc des implications majeures pour les futurs protocoles de soins.

Détecter un signal précoce commun à plus de 50 types de cancer différents

Les nouveaux tests MCED en cours de développement sont capables de détecter un signal de cancer commun à plus de 50 types de cancer différents et de prédire d’où provient le signal dans le corps.

Le signal provient de petites séquences d’ADN tumoral circulant (ctDNA) dans le sang qui ont des schémas de méthylation différents de l’ADN non tumoral.

L’étude PATHFINDER rapportée au Congrès ESMO, documente ainsi un test MCED capable de détecter

Pour lire la suite 🡺  CANCER : La nouvelle ère des tests sanguins de détection précoce | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com