Actualités Santé

LONGÉVITÉ : 10 mn de marche par jour c’est 10 années de vie en plus

Actualités  –  publiée le 2/10/2022 par Équipe de rédaction Santélog

ESC Congress

10 mn de marche par jour, c’est même 10 années en moyenne de vie en plus, chez les octogénaires  (Visuel Adobe Stock 319021838)

C’est même 10 années en moyenne de vie en plus, chez les octogénaires : précisément, 1 heure de marche par semaine est associée à une plus grande longévité chez les personnes âgées de 85 ans et plus, selon cette étude de l’Université Sanggye Paik (Séoul), présentée au Congrès de l’European Society of Cardiology (ESC) 2022.

L’analyse montre que par rapport à leurs homologues sédentaires, les personnes âgées qui marchent au moins 1 heure par semaine présentent respectivement un risque de mortalité toutes causes et cardiovasculaire, réduit d’environ 40 %.

Quel que soit l’âge, et même à l’âge avancé, il est conseillé aux adultes de faire au moins 150 minutes par semaine d’activité d’intensité modérée ou 75 minutes par semaine d’activité d’intensité vigoureuse, ou une combinaison équivalente.

Certaines études ont suggéré que ces recommandations devraient être adaptées à l’âge avancé.

Dans l’attente d’une éventuelle révision des recommandations, la marche, une forme d’exercice qui peut être pratiquée facilement et sur une durée, une distance, à une fréquence et une intensité, adaptées à l’état de santé, reste l’une des formes d’exercice permettant de respecter ces recommandations, quel que soit l’âge, et sous conditions de mobilité.   

C’est ce que rappelle l’auteur principal, le Dr Moo-Nyun Jin de l’hôpital Inje de University Sanggye Paik : « marcher au moins une heure par semaine est bénéfique pour les personnes âgées de 85 ans et plus.

« A tout âge, même avancé, marchez au moins 10 minutes par jour ».

Pour lire la suite 🡺 LONGÉVITÉ : 10 mn de marche par jour c’est 10 années de vie en plus | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com

ESPÉRANCE de VIE : L’âge psychologique en question

Actualités  –  publiée le 2/10/2022 par Équipe de rédaction Santélog

Aging US

Être seul et malheureux accélère le vieillissement plus que fumer (Visuel Adobe Stock 134637792)

Être seul et malheureux accélère le vieillissement plus que fumer, concluent les experts américains et chinois du consortium Deep Longevity qui travaillent sur les concepts de vieillissement biologique et psychologique.

Selon leur nouvelle horloge du vieillissement, la santé mentale vulnérable a un effet plus important sur le rythme du vieillissement qu’un grand nombre de problèmes de santé physique et de facteurs de maladies, dont le tabagisme.

La recherche, publiée dans la revue Aging US conclut que les problèmes psychologiques et l’une de leur conséquence majeure, un mauvais sommeil, peuvent accélérer le vieillissement.

Comment ? Les dommages moléculaires s’accumulent et contribuent au développement de la fragilité et de maladies graves liées à l’âge.

Chez certaines personnes, ces processus moléculaires sont plus intenses, c’est une caractéristique et une cause de vieillissement accéléré.

Détecter cette accélération du vieillissement est aujourd’hui possible, et même avant que ses conséquences désastreuses ne se manifestent.

Des modèles informatiques du processus, appelés horloges du vieillissement permettent de détecter le phénomène voire, écrivent les chercheurs, d’orienter vers des thérapies anti-âge au niveau individuel et de la population.

La recherche documente une nouvelle horloge de vieillissement validée à partir des données sanguines et biométriques de 11.914 participants chinois.

Il s’agit de la première horloge du vieillissement à être validée sur une cohorte aussi large.

Pour lire la suite 🡺 ESPÉRANCE de VIE : L’âge psychologique en question | santé log (santelog.com)

Ou m’écrire à 🡺 gacougnolle@gmail.com