1er décembre 2012 : Journée mondiale contre le sida
 
La journée de demain est consacrée à la lutte contre le sida. Face à la pratique persistante de comportements à risque, il est nécessaire de continuer à marteler les messages élémentaires de prévention comme le port du préservatif ou encore l’importance du dépistage.
Les progrès thérapeutiques de ces dernières années ont modifié le statut du sida, qui est devenu une maladie chronique pour ceux qui ont accès aux traitements et à un bon suivi. De fait, certaines pratiques à risque comme les rapports non protégés ressurgissent. Cette nouvelle Journée mondiale contre le sida qui se tiendra demain sous l’impulsion de l’Organisation mondiale de la santé, est l’occasion de rappeler à tous les bases de la prévention pour atteindre l’objectif ambitieux quoique peu réaliste de zéro nouvelle infection à VIH à horizon 2015. L’OMS ne s’arrête pas à l’aspect préventif mais suggère également les objectifs de zéro discrimination et zéro décès lié au sida, impliquant un meilleur accès de tous au traitement. Cet appel s’adresse en particulier aux pouvoirs publics pour qu’ils agissent immédiatement et tiennent leurs engagements ainsi qu’aux gouvernements africains afin qu’ils atteignent au moins les objectifs convenus en matière de dépenses nationales en faveur de la santé et de la lutte contre le VIH.
Marie Lestelle (Paris)
Date de publication : 30-11-2012