Chez les enfants et adolescents avec des taux normaux de vitamine D, la supplémentation en vitamine D n’apporte pas de bénéfices. En revanche, chez les enfants déficitaires, elle semble améliorer la densité osseuse. Des chercheurs australiens publient, dans le British Medical Journal, les résultats d’une méta-analyse incluant 6 essais thérapeutiques contrôlés, vitamine D versus placebo. 
 
L’objectif des auteurs était d’examiner l’efficacité de la supplémentation en vitamine D pour améliorer la densité minérale osseuse chez les enfants et les adolescents notamment selon la dose reçue et le niveau de base en vitamine D. A partir des moteurs de recherche médicale classiques, ils ont retrouvé 1 653 références potentielles et 6 essais randomisés publiés entre 2004 et 2008 intégré à la méta-analyse.
Au total, les 884 enfants inclus (343 sous placebo et 541 recevant de la vitamine D) avaient entre 8 et 17 ans et recevaient une dose de vitamine D comprise entre 132 UI par jour et 14 000 UI par semaine durant 1 à 2 ans. Ils bénéficiaient d’une mesure de leur densité osseuse à l’inclusion et à la fin de l’étude. Le dosage sanguin moyen de vitamine D à l’inclusion était compris entre 17,7 et 49,5 nmol/L.
 
L’effet de la supplémentation en vitamine D n’apportait pas de modification significative de la densité osseuse, que celle-ci soit mesurée au niveau du corps entier, de la hanche ou du poignet. Au niveau des vertèbres lombaires, une très faible augmentation non significative était signalée (p=0,07). En revanche, chez les enfants avec un dosage de vitamine D inférieur à 35 nmol/L à l’inclusion, les auteurs ont retrouvé une amélioration de la densité osseuse avec un gain de 2,6% au niveau du corps entier et de 1,7% au niveau de vertèbres lombaires.
Les autres analyses, réalisées en sous-groupes (âge, sexe, stade pubertaire, dose reçue), n’apportaient pas de résultats significatifs.
Les auteurs concluent que la supplémentation en vitamine D pourrait être intéressante chez les enfants déficitaires en vitamine D, néanmoins, d’autres études doivent être réalisées au sein de cette population.
 
Dr Caroline Puech

Références :
Winzenberg T, Powell S, Shaw KA, Jones G
Effects of vitamin D supplementation on bone density in healthy children: systematic review and meta-analysis
BMJ. 2011 Jan 25;342: c7254
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Date de publication : 15-02-2011